Gilets jaunes : une youtubeuse se fait passer pour une journaliste de BFMTV, la chaine en colère
"Marie s'infiltre" a encore frappé ! La youtubeuse qui avait fait le buzz l'année dernière en harcelant des hommes dans la rue s'est cette fois-ci fait passer pour une journaliste de BFMTV afin d'interviewer des Gilets jaunes le 22 décembre dernier. Une vidéo que la chaîne d'info n'a pas du tout apprécié...

Surfant sur le buzz du hashtag #balancetonporc l'année dernière, Marie s'infiltre inversait les rôles et harcelait des hommes dans la rue afin de dénoncer le harcèlement de rue. Aujourd'hui, la youtubeuse a encore frappé ! Après s'en être pris aux fashion addict en mars dernier, elle s'est fait passer pour une journaliste de BFMTV afin d'interviewer des Gilets jaunes le 22 décembre dernier à Paris.

BFMTV en colère

Armée d'un micro à la bonnette similaire à celle de la chaîne info, elle demande alors aux manifestants situés sur le parvis de Montmartre à Paris pourquoi ils la "détestent autant". Si la vidéo a pu faire rire certains, la chaîne n'a pas du tout apprécié et "regrette cette utilisation abusive et dénigrante de son image et se réserve le droit d'engager des poursuites judiciaires". Selon BFMTV, cette vidéo "jette le discrédit sur le travail de nos reporters sur le terrain".

Marie s'infiltre réplique

Contactée par nos confrères de L'Express, l'humoriste s'est défendue : "J'ai le plus profond respect pour la profession de journaliste qui défend la liberté d'expression et la liberté de la presse, et je partage avec eux ce combat. Ce sont les chaînes d'information en continu que je caricature, c'est le journalisme spectacle, le 'festivisme' de notre société, fascinée par l'image choc et les sensations fortes". Concernant les poursuites, elle ajoute : "Une grosse chaîne qui s'attaque à une petite youtubeuse parce qu'elle va potentiellement critiquer certains rouages comiques et absurdes de ces chaînes d'information en continu... Dans la lignée de l'esprit satirique français, si cher à notre démocratie !"