Avant même d'avoir été annoncé, FIFA 14 fait déjà l'objet de premières critiques. Des attaques surprenantes puisqu'elles prennent la forme de réclamations d'une joueuse. Elle regrette ainsi l'absence de footballeuses dans la licence et appelle Electronic Arts à intégrer les équipes féminines dans le nouvel épisode de la franchise. EA va-t-il céder ?

Au vu du succès de FIFA 13 qui bénéficiait en France d'un parrain de choix, Karim Benzema, la terreur du périph' madrilène, la sortie d'un FIFA 14 s'avère tout simplement inévitable. Alors que les joueurs attendent de pied ferme qu'Electronic Arts officialise le développement du nouvel épisode, ce dernier fait déjà l'objet de réclamations de la part de joueurs, ou dans le cas présent, de joueuses.

FIFA 14 : Women Edition

Dans une pétition qui a déjà rassemblé plus de 8000 signatures, une fan de la licence lance un appel pour le moins surprenant à l'éditeur américain. Elle demande que la nouvelle itération de la célèbre franchise sportive - plus forte que Twilight et The Dark Night Rises réunis - intègre les équipes féminines de la discipline.

Et la jeune footballeuse virtuelle ne manque pas d'arguments pour appuyer sa demande. Selon elle, "l'Entertainment Software Association déclare que 47% de tous les joueurs de jeux vidéo sont des femmes" tandis que "40% des footballeurs aux Etats-Unis" seraient également des membres de la gente féminine.

Une bataille vaine ?

L'impact de ces chiffres, le site jeuxvideo.com invite malgré tout à le relativiser. Premièrement car David Rutter, producteur de FIFA, avait déjà indiqué qu'il n'avait pas l'intention d'inclure des équipes féminines dans la licence. Par ailleurs, si le football rassemble les femmes aux Etats-Unis, c'est en Europe que la licence bat chaque année des records, et non outre-Atlantique où sa réussite est moins importante.