Diane 35 ne sera plus en vente d'ici 3 mois
3 photos
Voir le diapo
La décision l'Agence du médicament est tombée ce mercredi 30 janvier : le Diane 35 - traitement anti-acné également prescrit comme pilule contraceptive - sera suspendu de la vente en France d'ici trois mois. Si vous faites partie des 315 000 Françaises à utiliser ce médicament ou bien sa version générique, surtout pas

La décision l'Agence du médicament est tombée ce mercredi 30 janvier : le Diane 35 - traitement anti-acné également prescrit comme pilule contraceptive - sera suspendu de la vente en France d'ici trois mois. Si vous faites partie des 315 000 Françaises à utiliser ce médicament ou bien sa version générique, surtout pas de panique.

Deux jours après avoir demandé sur RTL d'"arrêter" l'utilisation de Diane 35 comme contraceptif", l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a décidé d'entamer une "procédure de suspension d'autorisation de mise sur le marché" du traitement des laboratoires Bayer et de ses génériques. Mais cette décision, effective dans un délai de trois mois, ne signifie pas que les femmes doivent arrêter leur traitement du jour au lendemain. Bien au contraire.

Alors que 315 000 Françaises utilisaient Diane 35 ou sa version générique en 2012, l'ANSM les a en effet invitées à ne surtout pas interrompre leur traitement brutalement, au risque de conséquences sur leur santé. A la place, elles devront prendre contact avec "leur médecin ou avec tout autre prescripteur afin de réévaluer leur situation". Un autre traitement anti-acné et/ou un autre moyen de contraception vous sera alors conseillé.

En attendant de voir votre médecin ou votre gynéco, n'hésitez pas non plus à contacter le numéro vert 0800 636 636, mis en place par le ministère de la Santé, si vous avez d'autres questions sur Diane 35 et son utilisation comme anti-acnéique ou moyen de contraception.