Un reportage sur Jewel Shuping, la femme qui est volontairement devenue aveugle
L'histoire de Jewel Shuping est des plus troublantes. Cette jeune femme de 30 ans souffre depuis son plus jeune âge d'une maladie mentale grave, l'apotemnophilie. Cela correspond au désir de perdre l'usage d'un ou plusieurs membres ou sens de son corps alors que ceux-ci sont parfaitement valides. Depuis son plus jeune âge, Jewel voulait devenir aveugle. Elle a fini franchi le pas il y a 9 ans, ce qui n'a pas manqué de choquer profondément sa famille.

L'obsession de toute une vie

Dès l'âge de 3 ans, la mère de Jewel la retrouvait errant dans la maison familiale plongée dans le noir en pleine nuit. A l'âge de 6 ans, elle savait qu'elle voulait devenir aveugle, et passait des heures à regarder le soleil avec l'espoir que cela lui brûlerait les yeux. A l'adolescence, elle a commencé à porter des lunettes de soleil quasiment opaques pour s'habituer à se déplacer comme les aveugles. A 18 ans, elle commençait à sortir avec une canne puis a appris le braille, qu'elle a maîtrisé à l'âge de 20 ans.

Un passage à l'acte douloureux

A l'âge de 21 ans, devenue majeure aux États-Unis, Jewel a franchi le cap, avec l'aide d'un psychologue dit-elle. Après avoir eu du mal à trouver un thérapeute réceptif à ses problèmes, elle l'a vu quotidiennement pendant quinze jours jusqu'à ce que celui-ci décide de l'accompagner pour devenir aveugle. Il lui a versé quelques gouttes de débouche WC chimique dans chaque oeil. Une douleur atroce. Après une demie-heure à laisser le produit "agir", elle s'est rendue à l'hopital, enfin libérée de sa vue. Prise en charge par les urgences, elle a eu la déception de se réveiller en voyant... mais finalement sa vue a empiré jusqu'à la cécité six mois plus tard.

Jewel se sent aujourd'hui enfin à l'aise avec elle-même, même si son choix radical et controversé de perdre la vue lui a fait perdre contact avec sa famille et une grande partie de son entourage. Un témoignage extrêmement troublant qui montre qu'il ne faut jamais sous-estimer le sérieux des troubles mentaux.

News
essentielles
sur le
même thème