Confinement : comment va s'organiser la reprise des cours ? Les premières pistes
Confinement : comment va s'organiser la reprise des cours ? Les premières pistes
Ce lundi 13 avril, Emmanuel Macron donnait à 20h02 très précisément une nouvelle allocution pour évoquer la crise liée au Coronavirus. Le président de la République a annoncé la date de fin du confinement : le 11 mai. Les cours vont donc pouvoir reprendre... mais pas pour tout le monde et surtout de façon progressive. Mais comment cela va-t-il s'organiser ? Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, a donné quelques pistes ce mardi 14 avril.

Depuis le 17 mars à 12h, les Français sont confinés chez eux pour lutter contre le Coronavirus. Certains sont en télétravail, d'autres en chômage partiel et les élèves sont censés continuer à étudier depuis chez eux avec l'appui de leurs professeurs et de leurs parents. Plus facile à dire qu'à faire. Lors de son nouveau discours, Emmanuel Macron a annoncé que la fin du confinement devrait avoir lieu le 11 mai. Premiers établissements à ré-ouvrir leurs portes ? Les écoles, collèges et lycées, afin de limiter les inégalités entre les élèves.

Des cours en petits groupes et des journées moins longues ?

Après l'annonce du président de la République, c'est Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, qui a donné quelques pistes sur le retour à l'école. Evidemment, comme l'a précisé Emmanuel Macron, ce retour sera "progressif" et toutes les écoles ne vont ouvrir en même temps. "Il est évident que tout ne va pas se passer du jour au lendemain (...) Tout le monde ne rentrera pas dès le 11 mai, c'est certain." précise Jean-Michel Blanquer à FranceInfo TV, expliquant que le but est d'éviter des "classes bondées".

Alors, comment faire ? Non seulement en étalant les dates de reprise des cours mais aussi en adaptant les emplois du temps et en proposant des cours avec un nombre réduit d'élèves. "On peut imaginer qu'une partie des cours se fassent en petit groupes et que le reste se passe en ligne pour les lycéens, par exemple" explique le ministre, toujours à FranceInfo TV. Sur France 2, il a ajouté : "La charge horaire sera moins importante pour certains élèves qui se sont habitués au travail à distance. Notamment pour les plus grands, au lycée." Ce retour pourrait aussi ne pas être "obligatoire" pour tous les élèves. Pour l'instant, aucune mesure n'est fixée à ce stade et il faudra encore patienter pour en savoir plus sur les modalités exactes des retours en cours. Mais Jean-Michel Blanquer a ré-affirmé que les examens du Bac et du Brevet auront bien lieu en contrôle continu comme annoncé précédemment.

Les facs toujours fermées

Une chose est sûre : les étudiants, eux, ne reprendront pas les cours. Emmanuel Macron a annoncé que les universités ne ré-ouvriront pas avant l'été. Quant à l'organisation des partiels et des examens ? Des infos à ce sujet seront annoncées prochainement.

Emmanuel Macron
Port du masque obligatoire dans les lieux publics clos : pourquoi attendre le 1er août ?
Emmanuel Macron : son TikTok pour féliciter les bacheliers vu 6 millions de fois en 24h !
Jean Castex nommé Premier ministre : ce qu'il faut savoir sur le remplaçant d'Edouard Philippe
Emmanuel Macron : les 6 choses à retenir de son discours pour le climat
voir toutes les news de Emmanuel Macron Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème