David Lafarge blacklisté par Pokemon ? Il s'explique en vidéo
Vous étiez sur Twitter ce lundi 4 juillet au soir ? Alors vous avez probablement remarqué la présence d'un étonnant hashtag en Trending Topic : #SoutienDavidLafarge. Et si vous n'avez pas eu le courage de cliquer dessus et d'y lire les nombreux messages, on vous explique tout sur cette affaire entourant le YouTubeur David Lafarge et Pokemon.

David Lafarge blacklisté par Pokemon Company

Son nom ne vous dit peut-être rien, mais David Lafarge est pourtant un vidéaste très important sur YouTube avec plus de 771 000 abonnés et 176 150 000 vues. Son concept ? Pas d'humour, de jeux vidéo ou tutos beauté, il profite simplement de sa chaîne pour partager sa passion pour la marque Pokemon et ses déballages de nombreux produits cultes et collectors.

Le problème ? Si le jeune homme de 19 ans partage sa passion depuis près de 2 ans 1/2 sur sa chaîne, il vient malheureusement d'apprendre, selon ses termes "la pire nouvelle de [sa] vie". Et pour cause, comme il l'a expliqué lors d'un live sur Periscope, Pokemon Company a décidé de le blacklister de tous les événements officiels (voir dans notre diaporama).

Un bannissement injustifié ?

Une nouvelle qu'il a tenté d'expliquer en vidéo et qu'il critique fermement : "Un responsable légal de Pokemon Company a posé une interdiction sur moi. Pourquoi ? Sans raison valable, juste parce qu'il y a une vidéo où je présente une carte Pokemon qui n'est pas "legit". Soi-disant, j'aurais présenté un faux produit Pokemon en vidéo, alors que c'est un vrai, j'ai la certification, j'ai toutes les preuves. Et juste pour ça, j'ai été interdit de tout événement. Je suis détruit. Pour moi c'est de la trahison. J'ai fait plus de 1 000 vidéos Pokemon et il y a une vidéo qui bloque tout et sans raison. Je n'ai pas reçu de mail, pas de message, c'est stupide de leur part. Et pourtant, j'apprécie énormément Pokemon. (...) Je dédie à l'heure actuelle ma vie pour ça et c'est la pire chose qui pouvait m'arriver. C'est très difficile pour moi."

Et si ce bannissement ne l'empêche évidemment pas d'acheter des produits, d'assister comme spectateur à des événements ou d'ouvrir de nouvelles cartes, cet acte ne devrait néanmoins pas rester sans conséquences : "Ça a beaucoup d'ampleur pour moi, d'être "banni" de certains événements ou même d'avoir une mauvaise image chez eux. (...) Je ne sais pas ce que ça va faire pour l'avenir de ma chaîne YouTube, mais ça peut avoir des répercussions".

Twitter vient soutenir le vidéaste

La bonne nouvelle toutefois pour David Lafarge, c'est que s'il s'avoue bouleversé par cette interdiction : "Je n'ai jamais craché sur Pokemon. (...) Ces gens-là n'ont pas compris ou justement ils se servent de moi indirectement. Un mec qui ouvre des cartes Pokemon ça fait des centaines de milliers de vues et ça fait vendre des choses", il peut désormais compter sur de nombreux soutiens. Comme on peut le découvrir sur Twitter, que ce soit de la part d'anonymes ou d'autres vidéastes importants, il se retrouve au coeur d'une vague de soutien très importante. Difficile de savoir si cela lui permettra de retrouver le sourire et de se faire entendre par Pokemon Company, mais c'est tout ce qu'on lui souhaite.

David Lafarge
David Lafarge harcelé sur son poids, il dévoile son impressionnante transformation physique
David Lafarge en larmes sur Youtube : "Ce harcèlement me gâche la vie"
David Lafarge à bout : nouvelle tentative de cambriolage, menaces... "J'aurais pu y passer"
David Lafarge en larmes après avoir dû vendre sa collection de cartes Pokémon : "C'est un échec"
voir toutes les news de David Lafarge Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème