Balance Ton Influenceur : Amaru, Arthur Lombard... des créateurs accusés de comportements problématiques et toxiques
Balance Ton Influenceur : Amaru, Arthur Lombard... des créateurs accusés de comportements problématiques et toxiques
Ce jeudi 30 juin 2022, quatre ans après Balance Ton YouTubeur, c'est le mouvement Balance Ton Influenceur qui a été lancé sur Twitter. Une semaine après les accusations de violences sexuelles portées à l'encontre du vidéaste Léo Grasset (Dirty Biology), des internautes ont mis en cause les comportements problématiques et toxiques de Amaru (Twitch), Arthur Lombard (Studio Danielle) ou encore Foy (réseaux sociaux).

MAJ - 4/07/2022 : le vidéaste Arthur Lombard a réagi aux accusations dans un communiqué (voir ici).

Quelques jours après avoir vu le monde de YouTube être secoué par des accusations de violences sexuelles et psychologiques portées par 8 femmes à l'encontre du vidéaste Léo Grasset (Dirty Biology), ce sont les univers de Twitch et de TikTok qui se retrouvent aujourd'hui bousculés.

Amaru accusé de comportements problématiques

Ce jeudi 30 juin 2022, 4 ans après la naissance du mouvement Balance Ton YouTubeur, le hashtag #BalanceTonInfluenceur a fait son apparition sur Twitter et a vu de nombreux internautes - des femmes pour la plupart, dénoncer les comportements déplacés, scandaleux, voire répréhensibles, de la part de différentes stars des réseaux sociaux, à commencer par Amaru.

Connu du public pour ses lives organisés sur sa chaîne Twitch, Amaru - Elias de son vrai nom, est aujourd'hui accusé d'avoir eu des discussions problématiques avec au moins deux mineures. Captures d'écran à l'appui, une certaine Héléna affirme notamment que le streameur aurait sauvegardé sur son téléphone une photo d'elle sans son consentement alors même qu'elle n'avait que 17 ans. Puis, après avoir été accusé d'être un "pervers pédophile", il lui aurait écrit ceci : "Ton âge c'est pas mon problème. T'as qu'à pas être bonne". De son côté, une autre jeune femme (qui reste anonyme) assure quant à elle qu'il aurait découvert et téléchargé ses nudes via un compte privé, et qu'il les aurait partagés à son entourage (voir ci-dessous).

Des propos chocs du streameur dévoilés ?

Des captures d'écran qui n'ont pas été authentifiées, et des propos à prendre avec des pincettes, mais qui ont tout de même motivé les Internautes à remettre en avant certains tweets supposés d'Amaru qui avaient déjà fait polémique entre 2017 et 2019. On le verrait notamment minimiser les fantasmes des hommes vis-à-vis du viol, "Un homme ne choisit pas ce qui l'excite, vous essayez pourtant de nous imposer cette idéologie via un drapeau" et prétendre un intérêt prononcé pour les mineures, "On baise des mineures en silence, la police se chargera du bruit" / "Oui j'ai 20 ans, mais à partir de 14 je vous accueille dans mes dm". Là encore, il est impossible d'authentifier quoi que ce soit étant donné que les messages n'existent plus.

D'autres influenceurs soupçonnés de toxicité

Mais Amaru n'est pas le seul influenceur à s'être retrouvé accusé de comportements déplacés en cette fin de semaine. Arthur Lombard - le partenaire de Studio Danielle, est de son côté soupçonné d'avoir envoyé (sans consentement) des photos/vidéos de lui dénudé, tandis que l'influenceur Foy aurait quant à lui eu des propos inappropriés sur le corps d'une inconnue en passant dans ses DM.

Malgré la gravité des accusations, il est important de rappeler que celles-ci - même si elles doivent être entendues et être prises au sérieux, sont également à prendre avec des pincettes tant il est difficile d'authentifier les captures ou propos. A ce jour, alors qu'aucune plainte n'a (encore ?) été déposée, ni Amaru, ni Arthur Lombard n'ont réagi.

Dans l'attente d'une éventuelle suite juridique, Amaru, Arthur Lombard et Foy restent présumés innocents des faits qui leurs sont reprochés.