CINÉ SÉRIE
Notée 100%, cette série de Netflix fait polémique à cause d'une scène problématique mais son créateur l'assume totalement
Publié le 15 février 2024 à 19:26
Par Quentin Piton | Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Aucune date précise n'a encore été avancée pour la mise en ligne de la saison 2 de Squid Game, mais Netflix peut souffler, les productions sud-coréennes continuent de passionner le public. Dernière preuve en date ? Le succès de A Killer Paradox. Pourtant, même si cette série est très bien notée, sa saison 1 se retrouve au centre d'une polémique.
Bande-annonce A Killer Paradox. La série de Netflix fait polémique à cause d'un choix très problématique
La suite après la publicité

Nouveau carton sud-coréen sur Netflix

En attendant la saison 2 (aussi attendue que redoutée) de Squid Game, c'est avec une autre création originale sud-coréenne que Netflix connait un nouveau succès aujourd'hui : A Killer Paradox. Adapté du webtoon éponyme signé Kkomabi, ce thriller en 8 épisodes est la nouvelle sensation du moment sur la plateforme.

Ajoutée le 9 février dernier, la fiction est déjà classée n°4 dans le Top 10 des séries les plus regardées du moment en France (elle grappille progressivement des places) et possède une note moyenne incroyable de 100% sur Rotten Tomatoes attribuée par la critique.

"La série possède énormément de twists et rebondissements qui ne cesseront de motiver le spectateur à en vouloir toujours plus" a notamment écrit Flick Fan Nation, tandis que Radio Times a commenté, "Il y a énormément de fun à suivre l'ambition pure de la série, sans mentionner son sentiment de satisfaction qu'elle apporte".

La série fait polémique pour une raison bien précise

Pourtant, A Killer Paradox ne fait pas l'unanimité sur tout. Tandis que la banalisation de l'IA commence à faire grincer quelques dents dans le monde face aux menaces que la technologie laisse entrevoir pour certains métiers, il est reproché à la série une utilisation grotesque du deepfake.

En effet, à l'occasion de séquences de flashbacks centrés sur l'enfance de Jang Nan-gam, le créateur Lee Chang-hee a fait le choix d'utiliser cette technologie pour recréer un visage artificiel de son interprète, plutôt que de mettre en scène un jeune acteur. Un caprice inhabituel tant il apparait inutile et coûteux, également questionné par ses producteurs, mais qu'il assume pleinement : "C'était pour le bien du réalisme de la série".

Un faux débat selon le créateur

Selon le créateur, l'utilisation du visage de l'acteur Son Suk-ku pour donner vie à la version enfant de son personnage permettrait une plus grande immersion dans l'histoire. Et pour cela, lui et son équipe auraient tout fait pour ne surtout pas bâcler le résultat : "On a recruté un réel ado pour le corps, et le visage de Son a simplement été recréé à partir de nombreuses photos prises durant sa jeunesse."

"On y a ensuite ajouté des effets spéciaux pour avoir un deepfake plus précis", a-t-il précisé, avant de reconnaître que cette partie avait fait exploser le budget en raison d'un petit contre-temps. "Nous n'avions pas énormément de photos de lui petit, donc on a dû imaginer des modèles", a soufflé Lee Chang-hee.

Pas sûr que ses explications apaisent les critiques, même s'il reste persuadé qu'il s'agit d'un faux débat. D'après le papa de Killer Paradox, le casting d'un véritable acteur n'aurait servi à rien étant donné que ces flashbacks ne comportent aucun dialogue, ce qui faciliterait ainsi la crédibilité du deepfake et légitimerait davantage son utilisation ici.

Mots clés
Séries Netflix
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
"Ce sont des scènes compliquées à jouer" : à cause de Jordan, Maxime Lélue à souffert sur le tournage de Demain nous appartient play_circle
CINÉ SÉRIE
"Ce sont des scènes compliquées à jouer" : à cause de Jordan, Maxime Lélue à souffert sur le tournage de Demain nous appartient
27 février 2024
Elle était l'actrice la plus puissante de TF1, elle explique pourquoi elle a subitement quitté cette série à succès : "Ca m'a un peu atteinte" play_circle
CINÉ SÉRIE
Elle était l'actrice la plus puissante de TF1, elle explique pourquoi elle a subitement quitté cette série à succès : "Ca m'a un peu atteinte"
15 janvier 2024
Les articles similaires
La mini-série qui a détrôné Le problème à 3 Corps sur Netflix : elle ne compte que 3 épisodes et a été numéro 1 dans 58 pays play_circle
CINÉ SÉRIE
La mini-série qui a détrôné Le problème à 3 Corps sur Netflix : elle ne compte que 3 épisodes et a été numéro 1 dans 58 pays
2 avril 2024
Malgré une saison 2 notée à 99%, Netflix refuse de produire une suite à l'une de ses meilleures séries et c'était inévitable play_circle
CINÉ SÉRIE
Malgré une saison 2 notée à 99%, Netflix refuse de produire une suite à l'une de ses meilleures séries et c'était inévitable
25 janvier 2024
Dernières actualités
Plus belle la vie : la vérité sur Abdel ENFIN dévoilée, Léa François annonce des réponses sur cette tragique disparition play_circle
CINÉ SÉRIE
Plus belle la vie : la vérité sur Abdel ENFIN dévoilée, Léa François annonce des réponses sur cette tragique disparition
11:49
"On était fauché au bout de 6 mois" : Ben Affleck explique comment lui et Matt Damon ont dilapidé leur premier salaire de 600 000 dollars play_circle
Cinéma
"On était fauché au bout de 6 mois" : Ben Affleck explique comment lui et Matt Damon ont dilapidé leur premier salaire de 600 000 dollars
18 avril 2024
Dernières news