2 photos
Voir le diapo
Trouver des logements, résoudre la crise et les problèmes de chômage, ça attendra. Aujourd’hui, l’une des priorités du gouvernement de Nicolas Sarkozy est de combattre les vilains sites de streaming sur lesquels les méchants jeunes peuvent regarder gratuitement des films et séries.

Trouver des logements, résoudre la crise et les problèmes de chômage, ça attendra. Aujourd’hui, l’une des priorités du gouvernement de Nicolas Sarkozy est de combattre les vilains sites de streaming sur lesquels les méchants jeunes peuvent regarder gratuitement des films et séries. Problème : aucune solution efficace et simple n’est encore dispo selon Eric Besson, ministre chargé de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique... Les aventures de super Hadopi 3 VS l’horrible streaming, c’est à lire sur Purefans News by Adobuzz.

De passage à Avignon pour le G20 de la culture, Nicolas Sarkozy a présenté les bases d’un éventuel Hadopi 3 et a été clair : “Les sites de streaming illégal font des ravages et j'entends qu'on les combatte”. En résumé, le président de la République ne veut plus qu’on puisse regarder tranquillement et gratuitement sur nos ordi des films et séries, au nom de la défense de la culture bien entendu.



Oui mais voilà, le streaming ne fonctionne pas comme le bien connu “peer to peer” puisque la récupération de l’adresse IP est quasi impossible. A moins de la jouer en mode espion avec l’analyse en direct de ce que chaque internaute fait. Compliqué à mettre en place pour le pays des droits de l’Homme.

Ajoutez à ça le fait que les principaux sites de streaming sont hébergés à l’étranger et vous obtenez un casse-tête pour Eric Besson, ministre de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique. La seule solution reste donc d’interdire la consultation aux internautes français des sites de streaming, comme c’est déjà plus ou moins pratiqué pour les sites de pari et de jeux non homologués.

Dernière arme contre le streaming, celle que les Etats-Unis tentent de mettre en place actuellement : la loi SOPA (pour Stop Online Piracy Art) qui a pour but de permettre aux ayants droit de faire retirer une vidéo, comme ça peut être le cas sur Youtube.

Bref, le streaming semble en sursis sans pour autant être réellement menacé immédiatement. Comme le reconnaissait Eric Besson sur LCI, il s’agit d’une “nouvelle commande très claire” de Nicolas Sarkozy, mais elle risque d’être compliquée à mettre en place pour le moment.

Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy : un "admirateur" un peu trop collant se jette sur l'ex-Président
Nicolas Sarkozy démissionne du Conseil constitutionnel pour "retrouver sa liberté de parole"
Claude Guéant : nouveau virement suspect de 25 000 euros en provenance de la Jordanie
François Fillon : candidat aux élections présidentielles de 2017 ?
voir toutes les news de Nicolas Sarkozy Découvrir plus d'articles