2 photos
Voir le diapo
Aujourd'hui, Cannes pourra découvrir le dernier Lars Von trier, Melanchia, mais aussi et surtout La Conquête, présenté hors compétition mais parmi les films les plus attendu de la quinzaine sur la Croisette. Interrogé par L'express.fr ou encore LeParisien.fr, Denis Podalydès (qui s'est

Aujourd'hui, Cannes pourra découvrir le dernier Lars Von trier, Melanchia, mais aussi et surtout La Conquête, présenté hors compétition mais parmi les films les plus attendu de la quinzaine sur la Croisette. Interrogé par L'express.fr ou encore LeParisien.fr, Denis Podalydès (qui s'est glissé dans le personnage de Nicolas Sarkozy) revient sur ce rôle pas tout-à-fait comme les autres. Extraits et présentation du film + bande-annonce sur Purefans News by Adobuzz.


Crédit : Emilie de la Hosseraye - Mandarin Cinema - Gaumont

La Conquête est projeté hors compétition. C'est pourtant un des films qui fait le plus parler de lui à Cannes. Il faut dire que Xavier Durringer s'est attaqué à un sujet qui change des histoires d'amour torturées et autres faits de société à la mode. Ici, Denis Podalydès interprète Nicolas Sarkozy, en pleine campagne pour devenir président de la République.

Interviewé par l'Express.fr, l'acteur savoure encore ce rôle : "Pour un comédien, un personnage comme Sarkozy est gratifiant à jouer parce qu'il peut être radical, parfois violent et même cruel. (...) La cruauté de Sarkozy dans certaines scènes m'amusait follement".

Denis Podalydès prévient pourtant ceux qui aiment parler avant même d'avoir vu les films : "(La Conquête) n'est pas à charge. Ni à décharge, j'espère".

Et forcément, un film comme celui-ci ne manque pas d'anecdotes. En interview avec LeParisien.fr, le héros du jour raconte qu'il ne portait pas de talonnettes : "Non, au contraire, j’étais en chaussettes la plupart du temps. En revanche, comme Bernard Lecoq (ndlr : qui joue Jacques Chirac dans ce film) a ma taille, on le rehaussait avec des chaussures de drag-queen. Et pour certaines scènes - sorties de ministères, appariteurs à l’Elysée -, on choisissait surtout des grands types, de sorte que mon personnage paraissait toujours plus petit".

Pour rappel et même si La Conquête a déjà largement été présenté, voici le synopsis : 6 mai 2007, second tour de l'élection présidentielle. Alors que les Français s’apprêtent à élire leur nouveau Président, Nicolas Sarkozy, sûr de sa victoire, reste cloîtré chez lui, en peignoir, sombre et abattu. Toute la journée, il cherche à joindre Cécilia qui le fuit. Les cinq années qui viennent de s'écouler défilent: elles racontent l'irrésistible ascension de Sarkozy, semée de coups tordus, de coups de gueule et d'affrontements en coulisse. La conquête : L'histoire d'un homme qui gagne le pouvoir et perd sa femme.

La bande-annonce de La Conquête :


La Conquête, dans les salles dès aujourd'hui, mercredi 18 mai 2011.
 

Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy : un "admirateur" un peu trop collant se jette sur l'ex-Président
Nicolas Sarkozy démissionne du Conseil constitutionnel pour "retrouver sa liberté de parole"
Claude Guéant : nouveau virement suspect de 25 000 euros en provenance de la Jordanie
François Fillon : candidat aux élections présidentielles de 2017 ?
voir toutes les news de Nicolas Sarkozy Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème