13 Reasons Why saison 4 : pourquoi la mort de (SPOILER) fait polémique
13 Reasons Why saison 4 : pourquoi la mort de (SPOILER) fait polémique
La saison 4 de 13 Reasons Why a fait couler des larmes... mais aussi énervé certains internautes qui se sont rués sur les 10 épisodes, disponibles depuis ce vendredi 5 juin sur Netflix. Une intrigue a en particulier créé la polémique : la mort de l'un des personnages principaux. Ou plutôt les raisons de sa mort. On vous explique pourquoi elle fait polémique. Attention, cet article contient des spoilers, n'allez pas plus loin si vou n'avez pas vu la saison 4 dans son intégralité et que vous ne voulez rien savoir.

Au fil de ses saisons, 13 Reasons Why a évoqué de nombreux thèmes forts et importants. Le harcèlement scolaire et sexuel, le viol, l'addiction, la dépression ou bien les armes à feu ont chacun eu une place importante à un moment ou à un autre des quatre saisons de la série disponible sur Netflix. Des thèmes qui ont parfois fait polémique comme avec la scène du suicide d'Hannah (Katherine Langford), depuis retirée du final de la saison 1. Pour ses 10 derniers épisodes qui n'ont pas forcément fait l'unanimité, une nouvelle intrigue fait parler et pas forcément en bien.

Une mort tragique pour la fin

Après les morts de Jeff (Brandon Larracuente), Hannah, Bryce (Justin Prentice) et Monty (Timothy Granaderos), c'est un cinquième lycéen qui mourrait dans la saison 4 de 13 Reasons Why. Une mort teasée dès le début du premier épisode mais qui n'a lieu que dans le final : celle de Justin (Brandon Flynn). Non, l'ado recueilli par les Jensen n'est en fait pas mort d'une overdose comme on pouvait s'y attendre mais... du sida. Dans l'épisode 10, on apprenait qu'il avait contracté le VIH de type 1 qui a déclenché le virus du Sida. L'adolescent mourrait des suites de cette maladie à l'hôpital.

Pourquoi elle n'envoie pas le bon message

Une mort qui a bouleversé de nombreux internautes et pas uniquement parce que Justin était l'un des personnages les plus appréciés. Sur les réseaux sociaux, ils ont dénoncé le choix des scénaristes de faire mourir Justin du sida. "Cher @13ReasonsWhy : votre intrigue sur le VIH/Sida de Justin, le SEUL personnage avec une vraie arche narrative de rédemption, aurait été une belle opportunité de montrer que le VIH/Sida n'est plus une sentence de mort au 21ème siècle" écrit par exemple @mbross44 sur Twitter. Un sentiment partagé par de nombreux internautes.

Sur Reddit, d'autres internautes ont aussi critiqué cette intrigue qui, selon eux, n'est pas réaliste pour notre époque. "On est plus dans les années 80, les avancées médicales dans le traitement du sida sont énormes et c'est très peu probable que cela pourrait arriver aujourd'hui." écrit Bamonite sur le forum. De plus, certains soulignent le fait que, de nos jours, l'adolescent aurait été testé lors de son entrée en centre de désintoxication.

Un choix scénariste qui fait donc polémique. En effet, cette représentation de la maladie pourrait bien avoir des conséquences notamment sur les jeunes qui en sont atteints du VIH, explique un autre internaute. Evidemment, 13 Reasons Why veut aussi, à travers l'histoire de Justin, encourager les plus jeunes à se faire tester mais la mort du personnage semble envoyer un message alarmiste plutôt qu'éducatif.

Vivre avec le VIH (et le sida), c'est possible

Apparu dans les années 70, le sida ou syndrome d'immunodéficience acquise, qui est le dernier stade de l'infection du VIH, n'est plus forcément mortel aujourd'hui. Dans le monde, en 2018, 37,9 millions de personnes vivaient avec le VIH selon Unaids. Même s'il n'existe actuellement pas de traitement pour guérir complément du sida malgré les avancées récentes, des traitements telles que les trithérapies antirétrovirales permettent de contenir le virus et d'offrir une espérance de vie plus longue qu'il y 40 ans. Selon les résultats de recherches de l'université d'Hamadan en Iran publiés en 2016, plus de la moitié des patients recevant un traitement Antirétroviral ont survécu plus de 10 ans après que la maladie ce soit déclarée. En revanche, sans traitement, plus de la moitié des patients meurent dans les deux années suivant les premiers symptômes. Selon Unaids, le taux de mortalité du sida a diminué de 56% depuis 2004. Dans le monde, en 2018, 770 000 personnes sont décédées des suites de la maladie.

13 Reasons Why - Saison 4
13 Reasons Why : 10 ados reçoivent une bourse grâce à la série
13 Reasons Why : Dylan Minnette a une idée pour la suite
13 Reasons Why saison 4 : Katherine Langford n'est pas vraiment revenue et elle explique pourquoi
13 Reasons Why saison 4 : Brandon Flynn réagit à la mort de (SPOILER)
voir toutes les news de 13 Reasons Why - Saison 4 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème