TV
"Rarement vu des êtres humains qui avaient l'air aussi bêtes" : Polska et Tootatis détruites par les internautes et Guillaume Genton dans TPMP
Publié le 3 novembre 2022 à 11:09
Par Quentin Piton | Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Ce mercredi 2 novembre 2022, les influenceuses Polska et Tootatis (connues grâce à TikTok et OnlyFans) étaient invitées sur TPMP afin de revenir sur une polémique. Il y a quelques jours, les deux stars des réseaux sociaux ont en effet été recalées d'un restaurant à cause de leurs tenues jugées trop sexy et se sont filmées en train de crier sur le patron. Une discrimination ? Pas vraiment à en croire les chroniqueurs (Guillaume Genton, Benjamin Castaldi) et les internautes qui ont critiqué leur comportement.
La suite après la publicité

S'il y a bien une chose que l'on ne peut pas enlever à Cyril Hanouna, c'est qu'il est un producteur / animateur de génie. Il possède en effet un nez particulièrement fin quand il s'agit de sentir ce qui va faire le buzz et la polémique. Ainsi, après avoir récemment invité dans TPMP la star des réseaux sociaux Poupette Kenza afin de lui permettre de s'exprimer sur les critiques qu'elle peut recevoir au sujet du contenu qu'elle poste autour de sa famille, ce sont deux nouvelles influenceuses qui étaient présentes sur le plateau ce mercredi 3 novembre 2022.

Polska et Tootatis en colère après avoir été recalées d'un restau

Au programme cette fois ? Ce sont Polska et Tootatis (1 million d'abonnés à elles deux sur TikTok) qui ont eu le droit à leur quart d'heure de gloire afin de revenir sur ce qu'elles estiment être un scandale. Comme on peut effectivement le découvrir sur le compte de Polska, les deux amies - qui revenaient de soirée, ont récemment été recalées de l'établissement Le Café des Phares, à Paris, autour de 8h du matin, en raison de leurs tenues jugées inappropriées.

"C'est clairement de la discrimination. Le patron, c'est même pas légal ce qu'il a fait, il ne peut pas nous virer comme ça, a notamment déploré Polska. La seule raison pour laquelle quelqu'un peut être viré, c'est pour un motif de trouble à l'ordre public. En quoi on trouble l'ordre public avec notre tenue ?" Puis, elle l'a ajouté, le patron de l'établissement n'aurait pas été des plus cordiales avec elles avant qu'elles ne sortent la caméra et se filment en train de hurler : "Il nous a dit 'Vous avez des tenues de strip-teaseuses, vos décolletés c'est n'importe quoi, on dirait des prostituées'".

"Vous voulez pas travailler au lieu de faire des vidéos qui servent à rien ?"

De quoi émouvoir les chroniqueurs de TPMP ? Pas vraiment. Si Gilles Verdez a évidemment tenté de les défendre, "Elles sont refoulées parce qu'elles sont des femmes. C'est de la misogynie pure et simple. C'est parfaitement hors la loi", le reste de l'équipe s'est au contraire montré sans pitié, à commencer par Guillaume Genton.

Passablement irrité par leur comportement, l'animateur radio a sorti la sulfateuse pour les dézinguer comme jamais : "C'est tout ce que je déteste sur les réseaux sociaux. Vous arrivez, vous vous mettez à crier, à filmer la scène en gueulant à la discrimination, tout ça pour gagner trois abonnés sur TikTok. (...) Je trouve ça consternant." Selon Genton, Polska et Tootatis auraient eu la réaction la moins sincère possible, ce qui empêcherait aujourd'hui toute empathie envers elles : "Moi, si je me fais recaler d'un restaurant, je vais pas mettre une vidéo pour pleurnicher... Vous voulez pas travailler au lieu de faire des vidéos qui servent à rien franchement ? (...) Le problème est de crier au scandale pour un oui ou pour un non (...) Vous, tout ce que vous voulez faire, c'est du buzz à deux balles !"

Et du côté de Benjamin Castaldi ? Lui aussi n'a pas caché sa lassitude face à l'attitude des deux influenceuses : "Y a un terme, 'tenue correcte exigée'. Où est le scandale ? Y a pas de scandale. Il n'a pas envie d'avoir deux nanas à moitié à poil dans son restaurant, il a bien raison de le dire et de le faire. Elles reviennent elles se font filmer, c'est du buzz à deux balles".

>> Polska et Liza Monet se battent pour savoir "qui est la 1ère p*tasse de France", on tient le clash le plus WTF de l'année <<

Twitter saoulé par le comportement des influenceuses

Différentes remises en place appuyées par Raymond ou Danielle Moreau qui, sans surprise, ont été saluées par le public derrière les chroniqueurs, mais également par les internautes. Il suffit désormais de faire un tour sur Twitter pour découvrir que Polska et Tootatis, qui n'en sont pas à leur coup d'essai niveau buzz, ont tout sauf réussi à gagner de nouveaux abonnés avec cette histoire. Au contraire, les deux stars des réseaux sociaux se sont une nouvelle fois faites massacrer en ligne.

"Tootatis, elle croit elle est en train de dead ça avec ses regards, sauf que c'est gênant", peut-on ainsi lire sur Twitter, tout comme "Mais Tootatis n'a pas de cerveau ou quoi? On lui pose une question, la meuf est incapable de construire une phrase autre que 'je m'en fous et c'est pas bien', on dirait une débile", "La pauvreté du vocabulaire de Tootatis 'j'men fous, m'en fous' ça se voit que c'est impossible d'avoir une discussion avec" ou encore "J'ai rarement vu des êtres humains qui avaient l'air aussi bêtes que Tootatis et Polska sur TPMP, elles ont l'air bêtes mais bêtes je croyais pas que c'était possible".

>> Polska révèle avec combien d'hommes elle a couché et le nombre a fait halluciner les internautes <<

A noter que si c'est Polska qui a passé son temps à s'exprimer sur cette affaire, Tootatis a également réagi à l'occasion. Ou tout du moins, elle a tenté de le faire. A chaque fois qu'elle était interpellée sur le sujet et les critiques lancées par l'équipe, la jeune femme sortait en réalité la même réponse en boucle : "Je m'en fous des critiques, je m'en fous des haters, je m'en fous." Une argumentation implacable.

La suite après la publicité
La suite après la publicité
Mots clés
TV TPMP
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
"Envoie des nudes ma belle" : Guillaume Genton écrit des messages coquins à une chroniqueuse de TPMP et se fait griller play_circle
TV
"Envoie des nudes ma belle" : Guillaume Genton écrit des messages coquins à une chroniqueuse de TPMP et se fait griller
13 janvier 2024
Guillaume Genton (TPMP) menacé de mort : Aqababe condamné, le verdict est tombé pour le blogueur
TV
Guillaume Genton (TPMP) menacé de mort : Aqababe condamné, le verdict est tombé pour le blogueur
19 janvier 2024
Les articles similaires
"C'est sa dernière émission" : Cyril Hanouna accuse Gilles Verdez de faire "du racisme de religion" et le vire du plateau play_circle
TV
"C'est sa dernière émission" : Cyril Hanouna accuse Gilles Verdez de faire "du racisme de religion" et le vire du plateau
20 février 2024
"Il m'a insulté, s'est énervé..." : Cyril Hanouna attaque en justice un ex-chroniqueur de TPMP après de graves accusations play_circle
TV
"Il m'a insulté, s'est énervé..." : Cyril Hanouna attaque en justice un ex-chroniqueur de TPMP après de graves accusations
30 octobre 2023
Dernières actualités
Les 12 coups de midi : la date d'élimination d'Emilien déjà fixée ? Le point sur son incroyable parcours play_circle
TV
Les 12 coups de midi : la date d'élimination d'Emilien déjà fixée ? Le point sur son incroyable parcours
12 avril 2024
Danse avec les stars 2024 : Natasha St-Pier privée d'Anthony Colette pour les quarts de finale ? "je suis dégoûté..." play_circle
TV
Danse avec les stars 2024 : Natasha St-Pier privée d'Anthony Colette pour les quarts de finale ? "je suis dégoûté..."
12 avril 2024
Dernières news