Willy Rovelli, un boulet pour Denis et Sarah