Divergente : une bonne adaptation