Edith Piaf

Anthony Alcaraz (Les Marseillais) : "J'ai beaucoup souffert de ce que Cynthia a dit" (Interview)
Les Reines du Shopping : Cristina Cordula s'énerve contre un vendeur
Aya Nakamura réagit à l'imitation jugée raciste dans les Grosses Têtes
Milla Jasmine (Les Marseillais VS Le reste du monde 4) : Illan, couple avec Mujdat... elle répond aux rumeurs en interview avec PRBK
Biographie

Naissance : 19 Décembre 1915

Métier : Chanteuse

Age : 103 ans

Pays : France

Edith Piaf née Édith Giovanna Gassion le 19 décembre 1915 à Paris, morte le 10 octobre 1963 à Grasse est une chanteuse française de music-hall et de variétés.

 Surnommée à ses débuts « la Môme Piaf », on lui doit de très nombreux succès du répertoire francophone comme La Vie en rose, Non, je ne regrette rien, Hymne à l'amour, Mon légionnaire ou Milord. Personnalité hors norme, Edith Piaf a inspiré de nombreux compositeurs, fut le mentor de nombreux jeunes artistes et a connu une renommée internationale, malgré une fin de carrière rendue difficile par de graves problèmes de santé.

 Edith Piaf grandit au milieu des artistes, son père, contorsionniste dans un cirque et sa mère chanteuse de rue. Elle baigne malheureusement dans un climat familiale très difficile. 

Sa mère trop misérable pour l’élever, sa grand-mère ne s’en occupe pas, elle ne pense qu’à boire, son père de retour du front la confie à sa frand-mère, patrone d’une maison close. 

Là, Edith Piaf trouve ce qu’elle n’a jamais eu avant, de l’amour. À la fin de la guerre, son père la reprend avec lui, pour vivre la vie d'artiste de petits cirques, c’est à ce moment là qu’Edith Piaf se met à chanter des airs populaires et révèle son talent. 

En février 1933, âgée de seulement 17 ans, elle a une fille, Marcelle, de son amant d'alors, Louis Dupont. L'enfant meurt à 2 ans d'une méningite foudroyante. 

Deux ans plus tard, elle est découverte dans la rue par Louis Leplée, gérant du cabaret Le Gerny's situé sur les Champs-Élysées. 

Son talent et sa voix hors normes sont remarqués entre autres par le compositeur Raymond Asso et par Marguerite Monnot, qui l’accompagnent et composent des chansons comme Mon légionnaire, Hymne à l'amour, Milord et Amants d'un jour

C’est en 1936, qu’Edith Piaf enregistre son premier disque, Les Mômes de la cloche, chez label polydor, et connaît un succès médiatique immédiat. Un scandale médiatique comme quoi elle faisait partie de la mafia de Pigalle la fait alors retomber dans la rue. 

Elle reprend contact avec Raymond Asso qui fait d’elle uen chanteuse de music-hall. Un an plus tard, Edith Piaf débute sa carrière de music-hall à l'ABC à Paris, où elle devient immédiatement une immense vedette de la chanson française, aimée du public et diffusée à la radio. 

Star de la fin des années 1930, Piaf triomphe à Bobino, ainsi qu'au théâtre en dix ans après, dans Le Bel Indifférent, une pièce spécialement écrite pour elle par Jean Cocteau. 

Pendant l’occupation allemande, Edith Piaf continue de chanter et fait face aux nazis qui s’imposent de plus en plus sur le territoire. Elle protège aussi les artistes juifs qui sont sur le territoire. 

Au printemps 1944, elle se produit au Moulin Rouge où le tout jeune chanteur de music-hall Yves Montand passe en première partie de son spectacle. C'est le coup de foudre et Edith Piaf, entreprend de l'initier aux ficelles du métier. Elle va propulser sa carrière en lui présentant le monde du spectacle et ses collaborateurs.

 En 1945, Edith Piaf est au top de sa connaissance du monde des artistes et écrit l’un de ses premiers titres : La Vie en rose . Après deux longues années et beaucoup de rencontres, Edith Piaf part avec ses protégés donner des concerts aux États-Unis. 

Edith Piaf triomphe aux Etats-Unis puis connaît sa plus grand histoire d’amour avec le boxeur Marcel Cerdan, qui meurt peu de temps après. Edith Piaf est anéantie et souffrante, elle devient accro à la morphine.

 En 1951, le jeune auteur-compositeur-interprète Charles Aznavour devient son « homme à tout faire ». Elle entame alors une cure de désintoxication et remonte sur scène plus au top que jamais aux Etats-unis. 

Edith Piaf rencontre Georges Moustaki dont elle tombe amoureuse. Ils ont un accident de voiture ce qui la rend encore plus souffrante, elle sa dépendance à la morphine s’accentue encore davantage. Peu de temps après elle sort Milord. En 1959, Édith s'effondre sur scène durant une tournée à New York. Elle subit de nombreuses opérations chirurgicales et revient à Paris en piteux état et sans Moustaki, qui l'a quittée en route. 

Deux ans après Edith Piaf donne à l'Olympia de Paris, une série de concerts parmi les plus mémorables et émouvants de sa carrière, elle doit sauver la salle qui est en faillite. Elle y interprète Non, je ne regrette rien, une chanson qui lui colle à la peau. Édith sauve l'Olympia, mais a du mal à se tenir debout et à bouger. 

Le 9 octobre 1962, âgée de 46 ans, épuisée et malade, elle épouse Théo Sarapo, un chanteur âgé de 26 ans, ils chantent en duo À quoi ça sert l'amour ? 

Sa dernière chanson L’Homme de Berlin est enreigstré en 1963. Edith Piaf sent qu’elle va mourir. Edith Piaf meurt le 10 octobre 1963.

 Les obsèques d’*edith-piaf *ont lieu au cimetière du Père-Lachaise, Son dernier mari, Théo Sarapo, tué dans un accident de voiture en 1970, sera enterré à ses côtés.

Actu
Dernières
news
Top
News
Les
photos