VodK accusé d'avoir utilisé sa notoriété pour manipuler des mineures, il s'exprime en vidéo
VodK est en pleine polémique. Accusé d'avoir utilisé sa notoriété pour draguer et manipuler plusieurs filles, le youtubeur a réagi à ces accusations dans une vidéo partagée sur sa chaîne Youtube ce dimanche 19 juillet 2020. Valentin Palun, de son vrai nom, dénonce le harcèlement dont il est victime et annonce avoir porté plainte.

VodK est "dévasté". Le mot est fort mais juste pour exprimer ce qu'a ressenti Valentin Palun, de son vrai nom, alors qu'il est accusé d'avoir utilisé sa notoriété afin de manipuler des mineures. Après avoir réagi un première fois sur Instagram, le youtubeur s'est exprimé ce dimanche 19 juillet 2020 dans une vidéo partagée sur Youtube. S'il a mis autant de temps à réagir, c'est parce qu'il voulait prendre le recul suffisant, être "psychologiquement apte à le faire" et surtout "faire le point sur les mesures judiciaires avec son avocat".

VodK répond aux accusations contre lui en vidéo

Il reconnait avoir déjà "abordé des filles de façon ultra lourde" et se compare à un "charo", au "stéréotype du mec en chien" : "J'ai moi-même du mal à réaliser que j'ai été ce type de personne dont j'ai horreur aujourd'hui." En revanche, il dément les accusations selon lesquelles il aurait utilisé sa notoriété pour draguer : "à aucun moment, je n'ai mis en avant le fait que je connaisse tel ou tel youtubeur, le fait que ça me rapportait de l'argent, le fait que je sois quelqu'un de connu... Jamais je n'ai utilisé cette technique pour rencontrer une fille". Il assure avoir changé et évolué et insiste : "J'ai toujours mis un point d'honneur à ce que les filles que j'ai pu côtoyer me considèrent comme Valentin et pas comme VodK." Néanmoins il reconnaît qu'il est difficile de dissocier les 2 : "ça fait partie de moi".

"Je ne peux pas me taire et subir sans rien dire tout ce harcèlement"

Ce n'est pas tout : accusé d'avoir fait passer des "castings" pour un plan à 3 avec sa copine, il nie. Il avoue avoir répondu aux avances faites par plusieurs internautes, sans que cela ne "tourne au casting d'abonnés". "Avec le recul, je comprends que ce n'était absolument pas la bonne chose à faire. Mais entre majeurs consentants, chacun fait ce qu'il veut, dans le respect de l'autre, et ça je l'ai toujours fait". Il revient sur le harcèlement dont il est victime : "Il y a une personne en particulier qui cherche à me nuire depuis plusieurs années. Aujourd'hui, je ne peux pas me taire et subir sans rien dire tout ce harcèlement." Il a décidé de porter plainte : "J'ai décidé de saisir le procureur de la République de Paris en déposant une plainte pénale pour dénonciation calomnieuse et harcèlement".

Enfin, il annonce se retirer temporairement de la redbox pour protéger les gens qui l'entourent : "je ne veux pas entacher l'image de ceux qui m'entourent. ils n'ont pas à payer pour ce que j'ai pu être par le passé".

News
essentielles
sur le
même thème