Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Vegedream prêt à quitter les réseaux sociaux : "Internet détruit certains artistes" (Interview)
Le succès de "Ramenez la coupe à la maison", son nouvel album "Ategban" dans les bacs depuis le 12 juillet dernier, ses featurings avec Damso ou encore Ninho... En interview pour Purebreak, Vegedream se confie sans tabou sur sa musique, mais aussi sur son envie de quitter les réseaux sociaux face aux critiques.

Si cela fait plus d'un an que les Bleus ont remporté la Coupe du Monde 2019, le hit "Ramenez la Coupe à la maison" continue de résonner. Un succès qui a propulsé Vegedream au summum de sa carrière et sur lequel l'artiste revient dans une interview accordée à Purebreak. "C'est à double tranchant parce qu'à chaque fois qu'on parle de moi, on parle de cette foutue coupe qu'on a enfin ramené à la maison. Tous les soirs je le chante [...], c'est le jeu. Ça me fait plaisir mais quand tu chantes autre chose aussi c'est bien", avoue-t-il. Et pour cause, si c'est ce titre qui l'a fait connaître auprès du grand public, le rappeur a de nombreux sons à son compteur et ne compte pas s'arrêter là.

Ses feats avec Damso et Ninho ? "Je voulais que ça choque"

Le 12 juillet dernier, il a dévoilé son nouvel album "Ategban" aux sonorités africaines : "Ça me tenait vraiment à coeur de mettre en avant mes origines pour que les gens puissent s'identifier à moi", nous confie-t-il, se considérant comme "le haut-parleur" de ses amis ou de lui-même. Un album surprenant dans lequel il collabore avec RK, Alonzo, Ninho et Damso, au style différent du sien : "Je ne voulais pas que ça soit téléphoné, je voulais que ça choque. [...] J'aime bien casser les codes. Je trouve que dans la musique, il ne doit pas y avoir de code". D'ailleurs, il assure que son feat avec Damso sur "Personne" s'est fait "naturellement", après que les deux artistes se soient croisés au studio. Et quand on lui demande s'il n'a pas peur de se retrouver dans ses histoires de clashs, notamment avec Booba, il répond : "Je suis là juste pour faire de la musique".

"Internet fait le succès de certains artistes, mais c'est aussi ce qui les détruit"

Durant cette interview, le rappeur s'est livré à coeur ouvert sur sa vision des haters, ceux "qui se mettent de l'autre côté de la balance [...] pour aucune raison" et avoue que "ça fait mal" : "On ne peut pas faire semblant de dire 'je m'en fous de ce que les gens disent', surtout quand t'as beaucoup travaillé et que tu fais de la musique pour eux. Mais faut avancer et essayer de ne pas calculer." Si Vegedream est décidé à prendre en compte les critiques constructives pour son prochain album, il avoue avoir "grave peur" de ce qu'on peut dire sur lui : "Internet, c'est ce qui fait le succès de certains artistes, mais c'est ce qui les détruit aussi. Les gens te connaissent pas vraiment, ils connaissent que ce que tu reflètes dans tes clips ou sur tes réseaux". C'est pour cette raison qu'il envisage d'abandonner les réseaux sociaux (et surtout Twitter) et de s'en servir uniquement "pour faire (sa) communication".

Propos recueillis par Lola Maroni. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

Vegedream
Vegedream met en scène des jeunes danseurs dans le clip "Bad Boy"
Vegedream prêt à quitter les réseaux sociaux : "Internet détruit certains artistes" (Interview)
Vegedream et Damso partent à l'aventure dans le désert pour le clip "Personne" 🏜️
Vegedream nous fait voyager à "Ibiza" dans son nouveau clip ☀
voir toutes les news de Vegedream Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème