Une youtubeuse féministe lynchée après avoir appelé à "tuer tous les hommes et les bébés garçons"
"Il faut tuer tous les hommes et les bébés garçons". C'est avec ces propos extrêmes que Jenny McDermott, une youtubeuse américaine de 33 ans, a provoqué la colère des internautes vie l'une de ses vidéos. Aujourd'hui, la vlogueuse féministe déjà connue pour des vidéos controversées s'est défendue en expliquant qu'elle n'était pas sérieuse et que c'était censé amener à réfléchir...

Que se passe-t-il ces derniers temps sur Youtube ? Après la polémique Logan Paul qui a filmé le cadavre d'un homme pendu dans la forêt du suicide au Japon, un youtubeur du nom d'Arya Masallah a eu la mauvaise idée de faire croire à des Londoniens qu'il les attaquait avec de l'acide... Ce n'est pas tout puisque c'est aujourd'hui une vidéo polémique de Jenny McDermott, une youtubeuse américaine de 33 ans, qui a refait surface. Postée initialement en juillet 2016, la vidéo suscite de nombreux commentaires en ce début d'année 2018.

Une vidéo polémique

Et pour cause, cette vlogueuse féministe y appelle les internautes à "tuer tous les hommes et les bébés garçons". Se disant "malade d'être une usine à bébé qui produit toujours plus d'hommes, qui va, dans le futur, assujettir.", elle propose d'éradiquer l'espèce masculine. "La seule solution, c'est de tuer les bébés mâles et de tuer chaque homme que vous voyez dans la rue.", déclare-t-elle, ajoutant "On veut que l'espèce humaine continue, mais avec seulement les femmes. C'est donc ce que nous devons faire". Un message extrême qui a suscité la colère et incompréhension de la part des internautes, qui se sont lâchés contre elle.

Un troll ?

Ce n'est pas la première fois qu'elle fait le buzz. Connue pour différentes vidéos controversées, comme celle où elle se confie sur sa bataille contre le cancer ou son alcoolisme, elle a déjà vu plusieurs de ses chaînes être supprimées. Dans une nouvelle vidéo intitulée #KILLALLMEN (tuer tous les hommes) publiée ce mois-ci, elle explique qu'elle n'était pas sérieuse et que c'était un troll. Selon elle, il faudrait en réalité juste tuer les hommes ayant commenté sa vidéo.