La cartographie des pays les plus racistes du monde
La cartographie des pays les plus racistes du monde
Deux chercheurs suédois ont mené une étude afin de déterminer le degré de racisme dans chaque pays du monde. Résultat : les Etats-Unis, le Canada et l'Australie seraient les plus tolérants alors que l'Inde, la Jordanie et le Bangladesh seraient les plus racistes du monde. De son côté, la France, pays historique des Droits de l'Homme, prend un sérieux coup. Elle serait le pays le plus raciste d'Europe.

"Qui ne voudriez-vous pas avoir comme voisin ?" était l'une des questions du sondage, réalisé dans plus de 80 pays. Parmi les choix de réponse proposés au sondés : "une personne d'une autre race". A partir de ces réactions, deux chercheurs suédois ont évalué le degré de racisme dans chaque pays.

Etats-Unis, Canada et Australie, bons élèves

Les deux chercheurs suédois ne s'attendaient sans doute pas à de tels résultats. A l'origine, ils cherchaient à déterminer le degré de tolérance en fonction de la liberté économique du pays. S'appuyant sur les résultat de l'enquête, un journaliste du Washington Post, a établi une cartographie du racisme mondial. Parmi les pays les plus tolérants, on note les Etats-Unis, le Canada et l'Australie alors que l'Inde, le Bangladesh, la Jordanie et Hong Kong font office de plus mauvais élèves.

La France, pays le plus raciste d'Europe ?

Et surprise, la France, pays historique des Droits de l'Homme, en prend un sérieux coup. Alors que l'Assemblée nationale vient de voter la suppression du mot "race" de la législation française, la France écope du statut de pays le plus raciste d'Europe non loin de la Bulgarie et de la Moldavie. "On pourrait s'attendre à voir les pays riches et éduqués d'Europe occidentale plus tolérants que leurs voisins de l'Est, à tort" remarque le Washington Post. En France, 22,7% des sondés ont donc répondu ne pas vouloir d'un voisin de "race différente". Un résultat qui n'est pas si étonnant quand on sait que les actes et menaces à caractère raciste ont fortement augmenté en 2012.

Différents degré d'honnêteté

En plein scandale des chants racistes à l'encontre de Mario Balotelli, l'Italie semble s'en sortir bien mieux que la France. A en croire la carte, moins de 15% des sondés auraient répondu ne pas vouloir d'un voisin de "race différente". Cependant, le journaliste du Washington Post invite à la prudence. Tous les pays n'ont pas le même degré d'honnêteté. Selon les pays, "la volonté d'affirmer une telle préférence à haute voix n'est en effet pas la même" note le journaliste. Les pays en rouge seraient donc les plus aptes à exprimer haut et fort leurs opinions racistes.