Tiphaine (The Voice 8) réagit au block de Soprano contre Jenifer : "c'était incroyable" (Interview)
Après avoir été bloquée une première fois par Mika, Jenifer a été bloquée par Soprano lors des dernières auditions à l'aveugle de The Vocie 8 ce samedi 30 mars 2019. Et pour cause, le coach voulait mettre toutes les chances de son côté pour que Tiphaine vienne dans son équipe. La candidate de 17 ans s'est confiée dans une interview accordée à Purebreak.

Purebreak : Tu as 17 ans, depuis quand fais-tu de la musique ?

Tiphaine : J'ai toujours chanté – enfin chantonné - quand j'étais petite et j'ai vraiment commencé sérieusement à l'âge de 9 ans. Mais je n'ai jamais pris de cours de chant.

Qu'est-ce qui t'a poussée à participer à The Voice ?

J'ai fait beaucoup de concours de chant et c'est vrai, qu'à force, on a envie de passer un peu à l'étape supérieure. The Voice, c'est un peu aussi le rêve de tous les chanteurs, faut pas se le cacher. Mes parents m'ont poussé à tenter ma chance.

Y a-t-il un(e) ancien(ne) candidat(e) de The Voice qui t'a marqué(e) ?

J'ai suivi toutes les saisons et Slimane m'a marquée.

"J'étais trop vieille pour The Voice Kids et trop jeune pour The Voice adulte"

Tu as déjà pensé à participer à The Voice Kids ?

J'y ai pensé. Une fois, j'ai reçu un mail pour envoyer mes vidéos justement pour The Voice Kids et j'ai su plus tard que je n'avais pas été retenue parce que j'étais trop vieille pour The Voice Kids et trop jeune pour The Voice adulte. J'allais sur mes 16 ans.

Tu n'as pas peur de passer à la télé ?

Un peu quand même, mais j'ai vraiment hâte de voir ce moment là donc ça prend le dessus sur la peur.

Tu t'es préparée à recevoir des critiques ?

Oui, je m'y suis préparée. Je suis l'émission tous les samedis et je vois beaucoup de critiques sur les autres candidats. Je commence, petit à petit à me préparer parce que j'aurais forcément des critiques.

Tu es en Terminale, tu n'as pas peur d'allier les études et la musique ?

Ça me faisait peur. C'est vrai que je faisais beaucoup d'aller-retour à Paris, en semaine, donc avec les cours et les stages c'était un peu compliqué mais j'ai réussi à gérer ça. Au final, je me suis retrouvée première de ma classe.

Tu serais prête à abandonner les études si on te proposait de signer un album ?

Je n'abandonnerai pas le bac, ça arrive, j'en suis proche, c'est sûr et certain que je vais le passer. Je préfère passer le bac et avoir quelque chose de sûr à côté. Après le bac, ça me dérangerait moins parce que si jamais ça se passe mal, je pourrais reprendre.

"Les artistes qui viennent de The Voice sont ceux que j'écoute le plus"

Quelles sont tes influences musicales ?

J'écoute un peu de tout. J'aime bien chanter du Adèle, Beyoncé, ce côté anglais. En artiste français, j'aime beaucoup Slimane. Généralement, les artistes français que j'aime bien viennent pour la plupart de The Voice. C'est ceux que j'écoute le plus.

Pourquoi avoir choisi d'interpréter "Hometown Glory" d'Adele ?

C'est une chanson que j'ai toujours chanté, c'est un peu ma chanson. Je l'ai chanté pour plusieurs concours et elle m'a porté chance. On a tous une chanson qu'on préfère et celle-ci, c'est celle que je préfère chanter.

Comment as-tu réagi en voyant que Soprano avait bloqué Jenifer ?

Je ne l'ai pas vu tout de suite. Le temps que je me rende compte qu'il avait bloqué Jenifer, je me suis dit "ouah", les 4 coachs se sont quand même retournés pour moi. Voir que Soprano avait bloqué Jenifer, ça voulait dire que j'étais un peu son coup de coeur. Je ne sais pas comment décrire ça, c'était incroyable.

S'il ne l'avait pas bloquée, tu aurais choisi Jenifer en coach ?

Honnêtement... non (rires). Après, je ne sais pas, ça s'est fait vraiment sur le moment. C'est vrai qu'avant de monter sur scène, j'avais ma petite préférence entre Mika et Soprano mais après, ça dépend de ce qu'ils disent, je me suis dit que je verrai sur le moment. Je n'étais pas décidée à 100 %.

"Je voyais dans le regard de Soprano quelque chose qui m'intriguait"

Pourquoi avoir choisi Soprano ?

C'est une question de feeling. Quand je chantais, je voyais dans le regard de Soprano quelque chose qui m'intriguait, il avait vraiment l'air d'être touché par ce que je faisais. Ensuite il m'a dit 'si tu viens dans mon équipe, tu vas rester la personne que tu es' et puis le fait qu'il l'ait bloqué a joué.

Quels conseils t-a-t-il apporté durant les coaching ?

De garder confiance en soi et de rester soi-même. Après, il y a tellement d'émotions quand on est là-bas que je ne me souviens plus très bien.

Appréhendes-tu de toucher à un autre univers dans la suite de l'aventure ?

C'est vrai que ça fait peur quand on part dans des univers qu'on n'a jamais fait ou qu'on ne connaît pas, mais ce qui pourrait me faire peur et ce qui me sortirait clairement de mon habitude, c'est vraiment les chansons françaises. J'ai toujours chanté de l'anglais sur scène.

Avec quel artiste rêverais-tu collaborer après l'aventure ?

Vous allez dire encore, mais l'idéal serait Slimane (rires). Après, le rêve serait Adèle ou Beyonce mais on est vraiment dans du haut niveau.

Propos recueillis par Marion Poulle. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

The Voice
Vianney dans The Voice : déçu par un montage "caricatural" ? Il se confie sur l'émission
Marghe (The Voice 10) : son album, Florent Pagny, son groupe... Elle dévoile ses projets (itw)
Marghe (The Voice 2021) gagnante : "Florent Pagny m'a dit que j'avais un ange gardien et c'est vrai"
QUIZ The Voice : as-tu bien suivi cette saison 10 ?
voir toutes les news de The Voice Découvrir plus d'articles