Supreme fait flipper ses adeptes : sa boutique d'origine à New York a fermé
Supreme fait flipper ses adeptes : sa boutique d'origine à New York a fermé
Un peu à l'image de Justin Bieber devant les pasteurs de la Hillsong Church, les fans de Supreme vouent un vrai culte quasi religieux à la marque. Alors forcément, ils vont être chamboulés en lisant cette nouvelle : la boutique originale située à New York a fermé. Et ce, définitivement. Vous ne pourrez plus voir les fringues trendy dans les vitrines de Lafayette Street.

Une boutique Supreme ferme ses portes

Supreme, qui est numéro 1 des marques en terme de contrefaçon est aussi (et avant tout) LA marque streetwear tendance depuis sa création. Derrière ce label aussi connu des rappeurs que des ados, des skateurs et des hipsters, se cache le designer anglais James Jebbia. C'est lui qui a créé Supreme en 1994 en ouvrant sa première boutique au 274 Lafayette Street, dans le quartier de Soho, à New York. C'est ce magasin, dont l'adresse est aussi célèbre que celle de Sherlock Holmes, qui a fermé ses portes de façon définitive.

Sur Twitter, l'utilisateur @DropsByJay, bien connu des adeptes de Supreme, a même posté une photo de la boutique désormais fermée avec un panneau "espace à louer" affiché sur les vitrines. Sur le site officiel de la marque, le magasin a également été supprimé, sans précision. Alors que des fausses boutiques ouvrent tous les jours en Chine (façon de parler hein, il n'y en a pas non plus 365), celle qui était si précieuse aux yeux des fans a maintenant disparu pour de bon.

Rassurez-vous, une autre ouvrira bientôt à San Francisco

Au départ, c'est la boutique située au 190 Bowery, également à New York, qui devait être temporaire. Mais finalement, elle est toujours ouverte, contrairement à l'originale. Du coup, il en reste deux dans la ville qui ne dort jamais : une à Manhattan (celle de Bowery) et une à Brooklyn. Les autres magasins Supreme se trouvent à Los Angeles, au Japon (dont trois à Tokyo), Londres et Paris.

Sachez aussi que si vous allez sur la côté ouest des Etats-Unis, il devrait y en avoir une prochainement à San Francisco. C'est le skateboarder Reese Forbes qui devrait être à la tête de cette nouvelle boutique, comme il l'avait lui-même évoqué dans The Nine Club. En clair, don't worry, vous pourrez toujours profiter du système de drop et des 2 heures d'attente de queue pour acheter un sweat à 300 euros.

Supreme
Supreme fait flipper ses adeptes : sa boutique d'origine à New York a fermé, définitivement
Supreme annonce un nouveau système de drop en France : voici comment acheter les items
Supreme serait numéro 1 des marques... en terme de contrefaçon
Supreme offre une récompense pour retrouver l'homme qui a vandalisé la boutique de Londres
voir toutes les news de Supreme Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème