Entre Ségolène Royal et Valérie Trierweiler, ce n'est vraiment pas le grand amour. Même si la Première dame a avoué regretter son tweet de soutien à Olivier Falorni, la Présidente de la région Poitou-Charentes reste pour le moins énervée. Dans une interview pour le magazine Le Point, l'ancienne candidate socialiste de

Entre Ségolène Royal et Valérie Trierweiler, ce n'est vraiment pas le grand amour. Même si la Première dame a avoué regretter son tweet de soutien à Olivier Falorni, la Présidente de la région Poitou-Charentes reste pour le moins énervée. Dans une interview pour le magazine Le Point, l'ancienne candidate socialiste de 2007 accuse même la journaliste de faire pression sur l'entourage de François Hollande.

La saga Ségolène Royal, François Hollande et Valérie Trierweiler continue. Alors que dans l'épisode précédent, Ségo énervait Valoche en déclarant "François et moi avons été un couple mythique", voilà qu'une nouvelle interview risque encore de jeter de l'huile sur le feu. Car l'ex-compagne du Président de la République a décidé de tout dire, et tant pis si ça en fâche certain(e)s.

Dans Le Point, Ségolène Royal est en effet revenue sur son rendez-vous raté avec François Hollande, en septembre dernier à New York. En marge du sommet de l'ONU organisé dans la "Grosse Pomme", la socialiste avait en effet été zappée par le père de ses quatre enfants, qui avait préféré tourner les talons plutôt que de venir la saluer devant les journalistes.

Mais pour Royal, la véritable fautive n'est autre que Valérie Trierweiler. Pas la langue dans sa poche, elle a ainsi confié au Point que "ce n'est pas François qui a pris l'initiative de tourner les talons, ce sont ses conseillers qui lui ont dit de faire demi-tour". Et d'ajouter, l'air de rien : "Ils sont à cran. Ils sont sous pression. Il y a des pressions d'elle (ndlr : Valérie Trierweiler) sur l'entourage". La suite au prochain épisode.

Valérie Trierweiler
Brahim Zaibat renommé ZEBDA par Valérie Trierweiler : "ça m'a fait rire"
Youporn : Valérie Trierweiler, future ambassadrice du site pornographique ?
Brahim Zaibat revient sur sa danse "buzz" avec Valérie Trierweiler
Valérie Trierweiler : elle devra verser 5 000 euros aux auteurs de La Frondeuse
voir toutes les news de Valérie Trierweiler Découvrir plus d'articles