Marvel Fitness condamné à 2 ans de prison dont 22 mois en sursis pour avoir harcelé d'autres influenceurs
Habannou S. alias Marvel Fitness a de nouveau été condamné en appel pour harcèlement moral. Le YouTubeur a été condamné à 2 ans de prison, dont 22 mois avec sursis. Il ne retournera donc pas derrrière les barreaux car il a déjà effectué une peine de 2 mois en prison. L'avocate des parties civiles s'est réjouie de cette sentence qui "donne de l'espoir" pour les victimes de cyberharcèlement. Et le fan de sport et de muscu a aussi réagi à sa condamnation.

Marvel Fitness condamné à 2 ans de prison, dont 22 mois avec sursis

Habannou S., alias Marvel Fitness a été condamné par la cour d'appel de Versailles, dans les Yvelines, ce mardi 28 septembre 2021 a confirmé l'AFP. Déjà condamné à 2 ans de prison pour harcèlement moral, il a fait 2 mois de prison ferme. Et la cour d'appel l'a de nouveau condamné à 2 ans de prison, dont 22 mois avec sursis, pour harcèlement moral. Vu qu'il a déjà effectué ses 2 mois de prison ferme, il ne retourne pas derrière les barreaux.

Il a été condamné pour cyberharcèlement après avoir harcelé d'autres influenceurs sur les réseaux sociaux. Marvel Fitness est connu pour être un influenceur sportif, qui montre ses muscles et ses abdos sur Insta et parle de musculation sur YouTube. Mais il est aussi devenu célèbre pour avoir clashé des sportifs et des influenceurs, il se moquait d'eux publiquement et appelait ça des "dramas". Il était soupçonné d'être à l'origine de raids de haine dans lesquels certains de ses abonnés s'attaquaient à leur tour à des influenceurs. Plus de 5 000 messages haineux faisaient d'ailleurs partie du dossier lors du procès.

9 personnes avaient porté plainte pour dénoncer des attaques répétées, mais aussi des insultes et des menaces. "Il a plusieurs fois menacé de me détruire" avait notamment témoigné Aline Dessine, influenceuse belge, comme le souligne Le Monde. En 2020, Marvel Fitness avait été reconnu coupable de harcèlement moral sur 9 personnes et de violence sur un avocat en première instance. Le média a précisé qu'au procès, il a reconnu "avoir ses torts" mais "sans intention haineuse", assurant qu'il s'agit de vidéos "satiriques" sur sa chaîne YouTube.

L'avocate des parties civiles réagit : "Internet n'est plus une zone de non droit"

Le président de la cour d'appel trouve qu'il s'agit d'une sentence "pédagogique et équilibrée", comme l'a écrit Purepeople. "Ce qui importait surtout, c'est qu'il ne recommence pas" a-t-il précisé.

Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram
Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram
Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram
Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram
Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram
Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram
Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram
Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram
Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram
Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram
Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram
Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram

Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles, a réagi à la condamnation dans sa story Instagram. "Internet n'est plus une zone de non droit" s'est-elle réjouie, "le droit prend enfin pleinement la mesure de la gravité des actes de cyber-harcèlement". "C'est un formidable message d'espoir" a ajouté l'avocate, "à toutes les victimes qui me lisez : vous n'êtes pas seules".

Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram
Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram
Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram
Marvel Fitness condamné pour harcèlement : Me Laure-Alice Bouvier, avocate de parties civiles s'exprime en story Instagram

A noter que les parties civiles ont "obtenu 1 euro chacun de dommages et intérêts". Et "en sus de ces 8 euros symboliques", les parties civiles "ont obtenu des versements supplémentaires lors du délibéré de ce jour" a précisé Me Laure-Alice Bouvier.

Sur Twitter, Marvel Fitness a lui aussi réagi. "Pour ma part ça reste une petite victoire car votre soutien et votre mobilisation m'ont permis d être avec ma famille plutôt que prévu et de retour parmi vous sur les réseaux sociaux ! Big up aussi à mes deux avocats" a-t-il twweté, avant de lâcher : "Et sachez que la roue tourne".