2 photos
Voir le diapo
J'ai été choisie pour vous présenter la dernière dystopie sortie le 13 septembre dernier chez les Editions Nathan, à savoir Never Sky.

"Les mondes les ont tenus séparés. Le destin les a réunis. Aria a vécu toute sa vie dans le dôme de protection de la Contemplation. Son monde entier a été confiné à ces lieux, elle n'a jamais pensé à rêver de ce qui se trouve au-delà de ces portes. Alors, quand sa mère disparait, Aria sait que ses chances de survivre dans ce désert à l'extérieur assez longtemps pour la retrouver sont minces. Aria rencontre ensuite un étranger nommé Perry qui est aussi à la recherche de quelqu'un. C'est aussi un sauvage mais il pourrait être son meilleur espoir de rester en vie. S'ils peuvent survivre, ils sont le meilleur espoir de l'un l'autre pour trouver des réponses."

Si je devais vous donner un vrai conseil lors de cette chronique, cela serait : lisez-le. Je pense qu'un livre comme Never Sky, qui touche au final beaucoup de sujets doit être lu. Certes mon avis va vous aider à vous lancer ou pas dans sa lecture, mais j'ai entendu tellement d'échos différents sur ce livre qu'au final je pense qu'il faut le lire pour se faire son avis.

Le fait que se soit un roman dystopique m'a personnellement totalement convaincu, je sais que c'est dans l'air du temps et que beaucoup se disent "Encore un ?". Dans ce cas là j'ai trouvé que de notre situation actuelle à celle décrite dans le livre il n'y a pas un si grand écart que cela... Et ça m'a beaucoup aidé à rentrer dans l'univers de Veronica Rossi.

Dans les premières pages, toutes les bases du livre sont posées, autant dire que tout vas très (trop ?) vite au début. J'ai été un peu perdu par moment avec les tonnes d'informations que nous donne l'auteur, ce que j'ai trouvé un peu dommage. Mais une fois le fil conducteur de l'histoire dévoilé, ne vous en faites pas... "ça roule tout seul"!

Une fois le voyage de nos héros commencé, tout va très vite s'enchainer, on n'a pas le temps de se poser des questions. On se laisse emporter par la découverte des nouveaux clans, coutumes, paysages. On apprend à craindre en même temps qu'Aria les tempêtes d'Ether qui ravagent tout sur leur passage. Pour résumer, on est le 3ème voyageur dans ce périple.

Les personnages sont très touchants, surtout Aria qui doit se démener pour trouver la vérité sur sa mère. La vie et le passée de Perry font qu'il se montre très mystérieux tout au long du livre mais on apprend à connaître son autre facette, celle totalement dévouée à sa famille.

Le style de l'auteur est très fluide, rythmé et elle ne nous assomme pas avec de trop grandes descriptions, sauf au début mais cela est nécessaire pour comprendre les mondes d'Aria et Perry. Les chapitres qui s'alternent avec des points de vue différents sont galement un point positif pour moi.

Pour conclure : un très bon tome que je vous recommande vivement.

Note 9/10

News
essentielles
sur le
même thème