Les Méchants : la bande-annonce du premier film de Mouloud Achour avec Roman Frayssinet et Djimo
Ce mercredi 8 septembre 2021 sort au cinéma Les Méchants, le tout premier film de Mouloud Achour en tant que réalisateur porté par Roman Frayssinet et Djimo. Le journaliste et Dominique Baumard, avec qui il a co-réalisé le long-métrage, s'attaquent aux fake news de manière humoristique et déjantée. PRBK te donne 3 bonnes raisons de te rendre dans les salles obscures pour voir Les Méchants.

Si vous avez envie de passer un bon moment, de vous détendre et de rire au cinéma, le film Les Méchants est fait pour vous ! L'histoire ? Patrick et Sébastien ne se connaissent ni d'Adam ni d'Eve, mais se retrouvent à passer la pire journée de leur vie ensemble. Tout ça à cause d'une fake news complètement inventée par la journaliste Ludivine Arioule, prête à tout pour devenir la star du JT de 20h, et Kheyssus, un spécialiste du buzz. Patrick et Sébastien deviennent alors les méchants les plus recherchés de France. Une situation qu'ils n'étaient pas du tout prêts à gérer. Voici 3 bonnes raisons d'aller voir le premier long-métrage de Mouloud Achour en tant que réalisateur.

1. Du beau monde au casting

Pour leur premier film à deux, Mouloud Achour et Dominique Baumard offrent un casting assez éclectique avec du beau monde réunit. On y retrouve Roman Frayssinet et Djimo dans les rôles principaux, mais aussi Ludivine Sagnier, Samy Naceri, Marwa Loud, le rappeur Heuss L'enfoiré, Alban Ivanov, Mathieu Kassovitz, Anthony Bajon (Teddy), Hakim Jemili, Kyan Khojandi (Bref), Bun Hay Mean (aka Le Chinois Marrant), Fary, Pierre Palmade, Sébastien Abdelhamid, Redouane Bougheraba, Fadily Camara, Lucas Omiri, Stavo et Omar Sy. Ils nous plongent tous avec eux dans cette course poursuite déjantée et WTF !

Les Méchants, l'affiche
Les Méchants, l'affiche

2. Une bonne dose d'humour

Même si la morale du film reste réaliste et sérieuse, les deux réalisateurs ont décidé de faire passer leur message sur les fake news avec beaucoup d'humour et de dérision. Il y a un côté parodique, notamment avec le remake d'Entre les murs qui laisse une grande place au rire. Les personnages vont toujours plus loin dans l'exagération, mais là tout est le but du film Les Méchants : mettre en avant la comédie à 100%, avec un fond sociétal tout en s'inspirant du côté 1er degré des mangas. Si vous aimez cet univers, vous allez sans aucun doute vous y retrouvez dans le long-métrage. En revanche, on retrouve une bonne dose de second degrés tout au long du film.

3. Des références pour tous les âges

Dans leur film, Mouloud Achour et Dominique Baumer ont glissé des références qui devraient parler aux plus jeunes comme aux plus âgés. Il y a des clins d'oeil à des musiques de la grande chanson française classique, mais aussi à des éléments plus récents, comme l'expression préférée de Heuss L'enfoiré : la moula. Celle-ci est d'ailleurs très bien mise en avant lors d'une scène assez drôle. Ces références peuvent d'ailleurs devenir un jeu quand vous irez voir le film au cinéma. Le but ? Toutes les reconnaître !

Publi-communiqué

Mouloud Achour
Les Méchants : de l'impro dans le film ? Mouloud Achour répond (Interview)
Les Méchants : 3 bonnes raisons de voir le film de Mouloud Achour avec Roman Frayssinet et Djimo
Les Méchants : Mouloud Achour s'attaque aux fake news dans son premier film en tant que réalisateur
Jeremstar : humiliation, tentatives de suicide, misogynie... il balance sur la télé-réalité !
voir toutes les news de Mouloud Achour Découvrir plus d'articles