Léa Elui harcelée à l'école : elle raconte comment ses vidéos l'ont aidée à "survivre"
Si Léa Elui comptabilise aujourd'hui plus de 10 millions d'abonnés sur Instagram, elle n'a pas toujours été aussi populaire : l'influenceuse était harcelée à l'école, à l'époque du lycée et du collège. Invitée sur le plateau de Clique, sur Canal+, elle raconte comment ses vidéos l'ont aidée à "survivre" et sa technique pour fuir les commentaires haineux.

"Ça devenait vraiment compliqué"

À seulement 19 ans, Léa Elui a plus d'abonnés sur Instagram que Caroline Receveur, Nabilla Benattia, Emma CakeCup ou encore EnjoyPhoenix. L'influenceuse a réussi à se faire un nom grâce à ses vidéos de danse sur les réseaux sociaux, qu'elle postait à l'origine juste pour s'amuser et pour fuir les moqueries qu'elle recevait à l'école.

Instagram ou encore Tik Tok sont devenus son échappatoire et son moyen de survie face au harcèlement scolaire : "Ça devenait vraiment compliqué. J'ai commencé les réseaux pour m'amuser. Je me suis vachement renfermée et j'ai créé cette bulle. J'étais à fond. Le fait de m'amuser avec eux (ses abonnés, ndlr), de penser à autre chose, ça m'a vraiment aidée", explique Léa Elui sur le plateau de Clique sur Canal+.

"Je ne voulais pas dire que j'étais Française"

En plus d'être harcelée au lycée, l'influenceuse a aussi reçu pas mal de commentaires négatifs : "ça a été dur au début. Plusieurs fois, j'ai pensé à supprimer mon compte, j'ai supprimé mes vidéos." Mais pour fuir les haters, Léa Elui a "développé une stratégie" comme elle le confie : "j'ai commencé à parler anglais sur mes réseaux sociaux. J'ai remarqué que la plupart des commentaires négatifs étaient français. Je me suis dit 'c'est pas possible, je me fais déjà harceler en vrai, je ne vais pas en plus me faire harceler sur les réseaux sociaux'."

La star d'Instagram, qu'on a connu en couple avec Hunter Rowland, poursuit : "Au début, je ne voulais vraiment pas dire que j'étais Française. Je ne parlais jamais français dans mes vidéos. J'étais connue sur les réseaux sociaux, mais dans la rue, on ne me reconnaissait pas. J'aimais trop." Maintenant, il est difficile pour Léa Elui de passer inaperçue.

News
essentielles
sur le
même thème