Pas besoin d'attendre de découvrir les gagnants des catégories "révélations de l'année" aux NRJ Music Awards 2014 ou aux Victoires de la musique. Purebreak vous livre ses cinq coup de coeur du moment, de Thomas Azier à Angel Haze. A suivre en 2014. Et à écouter dès aujourd'hui.

Thomas Azier

Thomas Azier fait tout pour rester discret. Sur sa vie privée en tout cas. Car côté musique, le chanteur d'origine hollandaise ne passe plus inaperçu. Petit prodige de l'électro, on écoute ses titres Angelene ou Ghostcity autant qu'on en admire les clips. Repéré par le français Woodkid, Thomas Azier assurera d'ailleurs la première partie de ses prochains concerts. Lui qui a collaboré sur le sublime album Racine Carré de Stromae le suivra ensuite en tournée à travers la France. Un beau tremplin de visibilité !

Griefjoy

On reste dans l'électro-pop avec les frenchies de Griefjoy. Fin septembre 2013, le tout premier album des quatre Niçois nous a complètement séduit. Guillaume Ferran, le chanteur du groupe décrit leur musique comme des sons "festifs mais avec une tonalité mélancolique qui plane au-dessus comme un nuage". Impossible de ne pas s'envoler avec eux aux premières notes du très bon titre Touch Ground. Le plus ? On aime beaucoup leur page Facebook, où ils postent leurs impressions avec sincérité et simplicité.

Fauve

Le phénomène Fauve n'aura pas attendu 2014 pour exploser. Mais on parie qu'il n'est pas prêt de s'essouffler. Tout le monde a beaucoup de mal à classer ce collectif hybride dans une case et tant mieux. Fauve surprend par sa singularité et ses chansons en forme d'exutoires. Alors que leur tournée suit son cours, les Parisiens viennent d'annoncer une série de cinq dates consécutives au Bataclan en février prochain. Rien que ça.

Angel Haze

Cette fois on traverse l'Atlantique, direction la jeune scène rap américaine. Angel Haze est originaire de Detroit, ville légendaire du label Motown, aujourd'hui en pleine faillite. Et à 22 ans à peine, cette chanteuse a déjà passé la moitié de sa vie à rapper. En 2014, on attend avec impatience la sortie de son premier album, marqué de son flow doux-amer. Pour patienter, on vous conseille d'écouter son chouette remix du Papaoutai de Stromae.

Earl Sweatshirt

A croire que le collectif Odd Future est la pépinière du hip hop US. Après avoir vu décoller les carrières de Frank Ocean et Tyler the creator, le jeune Earl Sweatshirt pourrait bien être le prochain. En 2010 et à 16 ans seulement, sa mixtape "Earl" séduit d'entrée les critiques. Mais le jeune rappeur disparaît ensuite de la circulation, envoyé par sa maman dans un centre de rééducation. En 2013, Earl Sweatshirt signe son retour, en première partie d'Eminem au Stade de France puis dans les bacs avec son album "Doris". Son rap sombre et corrosif a déjà séduit Pharrell Williams.

News
essentielles
sur le
même thème