Les Français ont la descente trop facile. Selon une étude de l'Institut Gustave-Roussy de Villejuif, publiée dans l'European Journal of Public Health, lundi 4 mars, l'alcool aurait tué 49 000 Français en 2009. Les jeunes seraient les plus touchés par ces morts éthyliques : la boisson serait responsable de 22% des décès

Les Français ont la descente trop facile. Selon une étude de l'Institut Gustave-Roussy de Villejuif, publiée dans l'European Journal of Public Health, lundi 4 mars, l'alcool aurait tué 49 000 Français en 2009. Les jeunes seraient les plus touchés par ces morts éthyliques : la boisson serait responsable de 22% des décès chez les jeunes de 15 à 34 ans.

Un jeune sur 5 meurt à cause de l'alcool
Les Français boivent trop. L'alcool est responsable de 49 000 décès en France. C'est en tout cas ce que révèle une étude de l'Institut Gustave-Roussy de Villejuif, publiée dans l'European Journal of Public Health. Et les premières victimes de cette mort prématurée due à la boisson sont les jeunes de 15 à 34 ans, adeptes des consommations à hautes doses à l'image de Rihanna ou encore Lindsay Lohan. L'enquête indique que l'alcool est responsable de "22 % des décès entre 15 et 34 ans, 18 % des décès entre 35 et 64 ans et 7 % des décès à partir de 65 ans". L'alcoolisme chez les très jeunes est devenu un fléau mondial que dénonce Lana Del Rey, alcoolique à ses 14 ans.

La France grande championne
Pour revenir à la France, l'hexagone est le grand champion de la consommation d'alcool. Toujours selon l'étude, les Français cosomment "27g d'alcool pur par adulte et par jour, ce qui correspond à 2,7 verres d'une boisson alcoolisée servie dans un café". Et il n'y a pas de quoi être fier, puisque cette surconsommation éthylique est à l'origine de 13% des décès d'hommes contrairement à 5% en Suisse, 3% en Italie et 1% au Danemark. Point positif : la situation s'est nettement améliorée depuis ces 50 dernières années, la consommation d'alcool en France a baissé de 50%. Pour éviter les problèmes, et en attendant la mise sur le marché d'un système permettant de dessaouler en quelques secondes, il faudra se contenter d'un demi-verre par jour. Les chercheurs conseillent de se limiter à 5g d'alcool pur, et de veiller à ne pas dépasser un verre et demi par jour, seuil au delà duquel "l'alcool est néfaste".