Par Aubéry Mallet Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
Les dinos sont de retour ! C'est ce mercredi 8 juin 2022 que le film Jurassic World : le monde d'après, troisième volet de la saga portée par Chris Pratt et Bryce Dallas Howard, sort au cinéma. Les dinosaures sont désormais lâchés dans la nature et Owen et Claire vont se lancer dans une nouvelle aventure périlleuse. A l'occasion de la sortie du film, PRBK a interviewé Colin Trevorrow, réalisateur du film. Il tease une suite malgré la fin de la trilogie.

Après la saga Jurassic Park et ses trois films, l'univers créé par Steven Spielberg a fait son retour au cinéma en 2015 avec Jurassic World. Conçue comme une trilogie, cette nouvelle saga prend donc fin avec Jurassic World : le monde d'après (Jurassic World : Dominion en version originale). Les dinosaures sont désormais répandus dans le monde entier mais provoquent une déséquilibre écologique. Ces créatures sont aussi braconnées et, quand le bébé de Blue est enlevé, Owen (Chris Pratt) et Claire (Bryce Dallas Howard) vont partir à sa recherche. Dans leurs aventures, ils vont croiser des visages familiers des fans de Jurassic Park : Alan Grant (Sam Neil), Ellie Sattler (Laura Dern) et Ian Malcolm (Jeff Goldblum). Pour la sortie du film, découvrez notre interview avec le réalisateur, Colin Trevorrow.

"Tous les dinosaures du film ont existé !"

Purebreak : Jurassic World, le monde d'après possède un nombre impressionnant de dinosaures. On a l'impression que ce film est votre rêve d'enfance ultime...

Colin Trevorrow : Ce film peut passer pour un délire d'enfant, oui (rires). Je sais que l'on peut se dire : "Cela se voit que c'est la dernière fois que ce type a l'occasion de faire un film de dinosaures, il a voulu tout mettre !". Oui, il y a beaucoup de dinosaures, mais on a voulu éviter le côté festival de dinosaures et établir une histoire avec des vrais enjeux, des vraies émotions. Si les gens revoient le film, ils y découvriront de nouvelles choses à chaque fois.

Tous les dinosaures présents dans le film ont-ils réellement existé ou certains ont-ils été imaginés spécialement pour ce film ?

Il était essentiel pour moi que si l'on créait un dinosaure, cela devait être dans l'histoire. C'est ce qui s'est passé dans les deux premiers films. Pour celui-ci, tous les dinosaures ont été validés par des experts et ont existé. Même celui avec des plumes !

Un nouveau dinosaure de Jurassic World : le monde d'après, au cinéma le 8 juin 2022
Un nouveau dinosaure de Jurassic World : le monde d'après, au cinéma le 8 juin 2022

Vous aviez en tête depuis le premier Jurassic World de ramener le cast original de Jurassic Park ?

Je l'espérais. C'était un rêve. Mais il fallait le mériter. Il fallait d'abord créer de nouveaux personnages avec lesquels les jeunes spectateurs pourraient connecter. Des personnages qui seraient capables de tenir tête à Laura Dern, Sam Neill et Jeff Goldblum. J'ai l'impression que nous y sommes parvenus. Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, DeWanda Wise et Mamoudou Athie sont des acteurs si talentueux qu'ils parviennent à coexister avec les légendes du premier film.

Les bandes-annonces ont montré de nombreuses séquences qui ne sont pas dans le film. C'était voulu ?

Oui. On a intentionnellement partagé le prologue en amont puis il y a des séquences qui au final me paraissaient mieux fonctionner comme pub pour le film que dans le film lui-même. Un personnage peut lancer une vanne dans un trailer et que cela fonctionne mais qu'elle tombe à plat dans le film et donne l'impression qu'il n'a pas peur. Or je voulais que le film paraisse réel.

"Je ne peux pas dire que c'est la fin absolue"

Jurassic World 3 est présenté comme le dernier film de cette histoire. Mais ce n'est pas le dernier de la saga Jurassic Park ?

C'est la conclusion de l'histoire que l'on a démarrée. Mais la raison pour laquelle je ne peux pas dire que c'est la fin absolue est qu'il y a un gamin quelque part, en train de jouer avec des dinosaures, qui aura vu ces films et qui va avoir une vision comme cela m'est arrivé il y a très longtemps. On devrait laisser sa chance à ce gamin.

Et si au lieu d'un gamin, c'était Bryce Dallas Howard ?

Elle serait parfaite. Bryce possède un véritable don pour la réalisation. L'avoir à mes côtés pour certaines séquences était précieux. On a fait trois films ensemble. Sur celui-ci, on a travaillé ensemble sur la séquence de l'eau dans laquelle elle se cache d'un dinosaure. Je suis immensément fier de ce passage.

Avez-vous pensé à inclure une scène en France pour Jurassic World : le monde d'après ?

On a un acteur français : Omar Sy. Comme je vis en France depuis 20 ans, je sais à quel point il est populaire ici. J'avais vraiment envie de le faire revenir dans ce film. Puis toute la séquence très James Bond à Malte, ce n'est bien sûr pas la France, mais elle m'a été inspirée par mes balades dans les rues du vieux village de ma femme, à me demander ce qui se passerait si les dinosaures couraient dans ces allées et sur ces vieilles pierres.

Propos recueillis par Olivier Portnoi. Contenu exclusif. Ne pas mentionner sans citer PRBK.

Chris Pratt
Chris Pratt : son gros stop à l'idée d'être le nouvel Indiana Jones, "Une phrase d'Harrison Ford a suffi à me foutre la trouille"
Jurassic World 3 : "C'est la conclusion de l'histoire mais...", le réalisateur tease une possible suite (Interview)
Jurassic World 3 - Le Monde d'après, la bande-annonce : les dinos en liberté et ça va être fou !
Chris Pratt papa : Katherine Schwarzenegger aurait accouché de leur bébé
voir toutes les news de Chris Pratt Découvrir plus d'articles