CINÉ SÉRIE
J'avais peur de ne rien comprendre à la série Le Problème à 3 corps de Netflix, c'est finalement ma meilleure découverte de 2024
Publié le 20 mars 2024 à 21:00
Par Thibault Raoult | Rédacteur en chef
Thibault est rédacteur en chef de Purebreak. Ses passions dans la vie ? Les sneakers, les parcs d'attractions, les produits Apple, New York, le PSG, la NBA, le tarama, appeler les gens "mon ptit gueuleton", hurler devant Koh Lanta et Pékin Express, sans oublier le meilleur moment de la vie : analyser le chassé-croisé des juilletistes et des aoûtiens lors du Point Route.
La date de sortie était attendue par tous les fans de science-fiction : Le Problème à 3 corps sera enfin dispo sur Netflix ce jeudi 21 mars 2024. J'ai pu voir la série en avance et je partais avec une grosse crainte : celle de ne rien comprendre. Bonne nouvelle, j'avais tout faux. Critique sans spoiler.
La bande-annonce de la série Le Problème à 3 corps / Critique et avis sur la série de Netflix © Netflix
La suite après la publicité

Que c'est bon de se tromper ! Lorsque j'ai découvert la première bande-annonce de la série Le Problème à 3 corps, il y a 9 mois, je me souviens très bien ce qui m'est passé par la tête : "laisse tomber, c'est pas tes délires". Voici sensiblement comment je voyais ce projet : un mélange entre passé, présent et futur, des costumes d'on ne sait trop quelle époque, un côté science-fiction qui semble s'adresser uniquement aux connaisseurs ++ voire carrément aux spécialistes... 1mn30 de contenu incompréhensible.

Très vite, j'ai appris que la série était en fait l'adaptation d'un roman de Liu Cixin, que je ne connaissais pas du tout, je l'avoue sans problème, mais que le monde entier semblait avoir lu 37 fois. De quoi donner encore plus à la série un côté "réservé aux spécialistes". Ce que je ne suis pas.

C'était donc à peu près clair dans ma tête. Même si Le Problème à 3 corps était vendue comme la nouvelle série des créateurs de Game of Thrones et donc un truc qui fera beaucoup parler, je passerai mon tour.

>> Vous pensiez tout connaître de la peur ? La suite de cette saga de science-fiction horrifique s'apprête à vous traumatiser (ça s'annonce fou) <<

Oui mais voilà, j'ai eu la surprise de recevoir les épisodes en avance sur mon compte journaliste. Un cadeau qui ferait baver beaucoup de monde mais qui a simplement déclenché chez moi un "ah...". Malgré mon a priori très négatif, j'ai quand même tenté le coup. J'ai bien fait puisque j'ai découvert ce qui est mon plus gros coup de coeur de 2024.

Amateur de science-fiction mais loin d'être un expert et consommateur hardcore, j'ai tout de suite plongé dans l'univers de David Benioff, D. B. Weiss et Alexander Woo. Et ce, dès le premier épisode dont la violence peut surprendre mais qui ne donne pas pour autant le ton global de la saison.

Un mélange qui sent le carnage mais finalement parfaitement dosé

C'est probablement ce grand mélange permanent qui fait d'ailleurs la réussite de la série. On passe de la SF au thriller, on bascule dans le drame, on sourit. Le Problème à 3 corps nous promène dans tous les sens, nous fait passer d'un style à un autre, se promène dans plusieurs temporalités, se focus sur un personnage avant de basculer vers un autre sans en délaisser aucun. L'esprit Game of Thrones n'est pas si loin, mais également celui de Black Mirror, tout en y ajoutant une touche de bande de potes geeks et un petit bout du docu sur Rael. Oui, oui. Un mix qui parait bordélique sur le papier mais qui embarque tout le monde et qui parvient à rester accessible. Un exploit.

Le casting y est lui aussi pour beaucoup. Ici, pas de noms qui claquent et qui bouffent la moitié du budget à eux seuls mais plusieurs visages bien connus comme Benedict Wong, Eiza González, John Bradley-West et Liam Cunningham de GoT. D'autres, moins connus du grand public, vont vite être sur toutes les lèvres comme Jess Hong, Jovan Adepo, Alex Sharp, Zine Tseng, Rosalind Chao ou encore Marlo Kelly.

Le Corps à 3 problèmes : Eiza González (Auggie Salazar), Jess Hong (Jin Cheng), Saamer Usmani (Raj Varma), Jovan Adepo (Saul Durand), Alex Sharp (Will Downing), John Bradley (Jack Rooney) © Ed Miller/Netflix

Mais au fait de quoi parle Le Problème à 3 corps ? Tenter de résumer la série, ou ne serait-ce que la teaser sans balancer un spoiler est mission impossible. Chaque détail a son importance, chaque personnage aussi. Si je n'avais pas capté grand-chose devant la bande-annonce, je la comprends désormais beaucoup mieux. Et je comprends aussi et surtout le casse-tête des équipes pour nous donner un aperçu de cet univers. Le Problème à 3 corps ne se résume pas. C'est une de ces séries qui se savourent, sur laquelle on peut échanger et se questionner avec ceux qui l'ont vue.

Un synopsis existe pourtant, mais il n'apporte pas forcément autant que ce qui vous attend : Dans la Chine des années 60, une jeune femme prend une décision dont les répercussions à travers le temps et l'espace vont affecter le monde d'aujourd'hui. Lorsque les lois de la nature se délitent inexplicablement sous les yeux d'un groupe soudé de brillants scientifiques, ils unissent leurs forces à celles d'un inspecteur peu orthodoxe pour affronter la plus grande menace de l'histoire de l'humanité.

>> Il a inspiré Matrix et Ghost in the Shell : ce chef-d'oeuvre de science-fiction va enfin être adapté en série, il était pourtant considéré comme inadaptable depuis 40 ans <<

Une série plus pour les néophytes que les fans du livre ?

Si la série a réussi à me captiver, au point d'avoir prévu de me la remater avec ma copine dès que possible pour pouvoir échanger avec elle, plaira-t-elle aux fans du livre ? Impossible de me prononcer à leur place. Les créateurs se veulent tout de même rassurants sur cette question. "On a énormément d'attachement et de respect pour les livres", assure David Benioff dans le dossier de presse. "On ne peut pas consacrer chaque moment de sa vie pendant des années à adapter une oeuvre qu'on n'aime pas viscéralement. On veut rendre justice aux romans et créer une série qui procure aux spectateurs les émotions qu'on a ressenties en lisant les livres. Et le meilleur moyen pour y parvenir ne consiste pas à transposer à l'écran toutes les pages des livres de manière schématique, dans leur ordre d'apparition. C'est au contraire la recette pour créer quelque chose qui, dans la plupart des cas, ne fonctionne pas. Il est donc très important pour nous que la série existe par elle-même et plaise à ceux qui ont lu les livres comme à ceux qui ne les ont pas lus".

>> "Deux premiers épisodes à peu près parfaits" : on tient peut-être la meilleure série de science-fiction, et le compliment vient de Stephen King <<

Un avis très proche de celui de D.B. Weiss : "On aime les mêmes choses dans les livres que les autres fans - peu de gens peuvent se prétendre plus grands fans des livres que nous. On fait tout ce qui est en notre pouvoir pour porter cette histoire à l'écran de la manière la plus respectueuse et percutante possible. Mais il ne sera pas nécessaire d'avoir lu les livres pour comprendre ou apprécier pleinement la série".

Le Problème à 3 corps : Jess Hong (Jin Cheng) et John Bradley (Jack Rooney) © ED MILLER/NETFLIX

Sur ce point, je ne peux que valider. Je n'ai aucun doute sur le carton que la série devrait s'offrir auprès du grand public. Aussi bien les amateurs non experts de SF que ceux qui passent d'habitude leur chemin. Un public a priori bien plus nombreux que les fans hardcores de science-fiction. Le Problème à 3 corps sent le gros hit à plein nez et pourrait bien devenir le digne successeur de Stranger Things. En espérant qu'une saison 2 suive rapidement et soit au niveau.

Mots clés
Séries Netflix Opinion
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Malgré une saison 2 notée à 99%, Netflix refuse de produire une suite à l'une de ses meilleures séries et c'était inévitable play_circle
CINÉ SÉRIE
Malgré une saison 2 notée à 99%, Netflix refuse de produire une suite à l'une de ses meilleures séries et c'était inévitable
25 janvier 2024
Gratuit en streaming : ce film d'animation nommé à l'Oscar 2024 n'aurait jamais dû exister, mais Netflix l'a finalement sauvé d'une annulation injuste play_circle
CINÉ SÉRIE
Gratuit en streaming : ce film d'animation nommé à l'Oscar 2024 n'aurait jamais dû exister, mais Netflix l'a finalement sauvé d'une annulation injuste
23 février 2024
Les articles similaires
L'annulation de la série Le Problème à 3 corps devient de plus en plus crainte : pourquoi Netflix pourrait supprimer sa série phénomène de science-fiction play_circle
CINÉ SÉRIE
L'annulation de la série Le Problème à 3 corps devient de plus en plus crainte : pourquoi Netflix pourrait supprimer sa série phénomène de science-fiction
3 avril 2024
Mauvaise nouvelle pour les fans de La Chronique des Bridgerton : adieu à l'une des intrigues les plus captivantes de la série play_circle
CINÉ SÉRIE
Mauvaise nouvelle pour les fans de La Chronique des Bridgerton : adieu à l'une des intrigues les plus captivantes de la série
5 mai 2024
J'attendais ce film de Netflix depuis des années et je n'ai pas été déçu (il m'a même fait oublier une horrible déception passée) play_circle
CINÉ SÉRIE
J'attendais ce film de Netflix depuis des années et je n'ai pas été déçu (il m'a même fait oublier une horrible déception passée)
29 avril 2024
Dernières actualités
Cannes 2024 : quel est le film applaudi le plus longtemps dans toute l'histoire du Festival ? 9 minutes, 12 minutes, 20 minutes...
CINÉ SÉRIE
Cannes 2024 : quel est le film applaudi le plus longtemps dans toute l'histoire du Festival ? 9 minutes, 12 minutes, 20 minutes...
21 mai 2024
"Il a créé Jack Sparrow" : le producteur de Pirates des Caraïbes 6 souhaite le retour de Johnny Depp et évoque l'état actuel de la saga d'aventures play_circle
CINÉ SÉRIE
"Il a créé Jack Sparrow" : le producteur de Pirates des Caraïbes 6 souhaite le retour de Johnny Depp et évoque l'état actuel de la saga d'aventures
21 mai 2024
Dernières news