Gradur en interview pour son album "Zone 59" : absence, Aya Nakamura, sa fille... il se confie à PRBK
Après trois ans d'absence, Gradur est de retour avec un tout nouvel album intitulé "Zone 59". A l'occaison de sa sortie, PRBK a pu interviewer le rappeur pour en savoir plus sur son opus, les raisons de sa pause, ses feats avec Niska, Heuss L'enfoiré, Koba LaD ou encore Ninho, sa carrière et l'évolution d'Aya Nakamura depuis Super Héros.

En 2016, Gradur dévoilait son second album "Where is l'album de Gradur"... avant de disparaître pendant trois ans. Il aura donc fallu attendre 2019 pour assister au come-back de l'artiste avec son nouvel opus, "Zone 59". Au programme ? Vingt et un morceaux inédits dont Rari et des feats avec Niska, Koba LaD, Ninho, Heuss L'enfoiré, Dadju, Naza et Gims & Alonzo. C'est ce vendredi 29 novembre que le rappeur a dévoilé son troisième projet studio, vous validez ?

"Je ne reviens pas pour l'argent"

Pour la promo de "Zone 59", PRBK a rencontré Gradur en interview, l'occasion parfaite pour lui demander les raisons de sa pause : "J'avais besoin de prendre du temps pour moi pour me restructurer (...) maintenant, je suis vraiment à fond dans la musique", nous explique-t-il avant d'ajouter : "je ne reviens pas pour l'argent. Je reviens surtout pour l'amour de la musique. Si c'était que pour l'argent, j'aurais pu m'arrêter." L'interprète de Rosa a donc décidé de continuer, mais ressent-il de la pression après trois ans d'absence ?

"De la pression, non. Je vois cet album plus comme un projet de transition. Je donne ça aux gens pour qu'ils réapprennent à m'écouter. C'est le prochain où il va falloir tout tuer. Le plus important c'est de kiffer la musique. Je le fais pour eux, mais aussi pour. Le plus important est que je prenne du plaisir avant tout", nous répond Gradur.

"Les gens sont méchants avec Aya Nakamura"

Dans "Zone 59", il y a pas mal de feats avec des artistes très actuels. Etait-ce un critère pour celui qu'on surnomme L'homme au bob ? Pas vraiment comme il le confie à PRBK : "Je l'ai plus fait avec des gens avec qui j'ai de l'affinité. S'ils sont devenus numéro 1, je n'y peux rien. Je les aime beaucoup. J'aime beaucoup leur musique. C'était logique de les appeler sur mon projet."

Avant Niska, Heuss L'enfoiré ou encore Ninho, Gradur a collaboré avec Aya Nakamura sur le morceau Super Héros. Il a suivi son évolution depuis et n'en pense que du bien : "C'est une évolution incroyable (...) Elle est à un autre stade, je suis content. Malgré l'avis des gens, c'est une bonne personne. Elle a son caractère (...) Les gens sont méchants avec elle, c'est difficile de trouver un équilibre. Elle répond toujours très bien en musique. On ne peut rien dire sur ça."

Propos recueillis par Lola Maroni. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

News
essentielles
sur le
même thème