Esprits Criminels : 5 épisodes adaptés de terribles histoires vraies
Pendant 15 saisons, les scénaristes de Esprits Criminels nous ont offert des enquêtes horribles et des tueurs en série abominables. Leur secret ? Ils ont simplement pioché dans le monde réel. En effet, de nombreux épisodes ont tout simplement été adaptés de terribles histoires vraies. La preuve.

Il n'est malheureusement pas rare que les séries policières inspirent certains criminels au moment de commettre un crime. Ca a par exemple été le cas d'un certain Mark Twitchell, qui a confessé s'être inspiré de Dexter afin de tuer un homme aux USA en 2008. Toutefois, l'inverse est bien évidemment réciproque et les scénaristes d'Esprits Criminels n'ont jamais hésité à jeter un oeil aux rubriques faits divers des journaux au moment d'imaginer de nouveaux épisodes.

Saison 1, épisode 8 : Natural Born Killer

Résumé : Un triple homicide et la disparition inquiétante d'un agent infiltré dans une organisation mafieuse mènent la BAU et l'OCU à collaborer afin de partir à la recherche d'un tueur pas comme les autres, possiblement lié à de multiples massacres.

Histoire vraie : Cet épisode particulièrement sanglant qui met en scène un tueur d'une froideur extrême a été inspiré par l'histoire de Richard Kuklinski, plus connu sous le pseudo de The Iceman. Véritable tueur à gage souvent lié à la mafia, ce dernier aurait tué entre 100 et 250 personnes durant sa "carrière". Si la violence du tueur dans la série était probablement exagérée, son sadisme collait en revanche à la réalité.

En effet, Richard Kuklinski aimait filmer ses victimes en train de se faire dévorer vivantes par des rats. Par ailleurs, son mode opératoire était très réfléchi puisqu'il était capable de brouiller les pistes sur les meurtres en congelant les corps afin de compliquer les estimations chronologiques. Il est finalement mort en prison à l'âge de 70 ans en 2006. Officiellement de cause naturelle, mais une théorie laisse entendre qu'il aurait été tué par des parrains contre qui il aurait pu témoigner.

Esprits Criminels : 5 épisodes adaptés de terribles histoires vraies
Esprits Criminels : 5 épisodes adaptés de terribles histoires vraies

Saison 1, épisode 11 : Blood Hungry

Résumé : la team enquête sur un tueur en série aussi dangereux qu'horrible. Et pour cause, il ne se contente pas de tuer ses victimes, il s'amuse également à les manger. Et la grosse difficulté dans cette affaire pour Gideon et Hotch, c'est que ce meurtrier semble avoir un comportement instable avec un manque de cohérence dans ses agissements.

Histoire vraie : Pour imaginer un tel criminel, les scénaristes sont remontés dans les années 70 afin de librement adapter les actes de Richard Case qui se surnommait lui-même comme "Le vampire de Sacramento". Sujet à de graves problèmes mentaux, ce criminel était capable des pires horreurs possibles, que ce soit sur des animaux ou humains, et n'hésitait jamais à découper ses victimes, manger leurs organes et boire / s'injecter leur sang.

Il fut rapidement arrêté (il ne se cachait pas tellement) après avoir tout de même fait 6 victimes, et fut condamné à mort. Néanmoins, il mourut par suicide dans sa cellule, fortement poussé par ses codétenus qui n'aimaient pas son instabilité.

Esprits Criminels : 5 épisodes adaptés de terribles histoires vraies
Esprits Criminels : 5 épisodes adaptés de terribles histoires vraies

Saison 4, épisode 25 : To Hell... and Back

Résumé : A la suite de différentes disparitions suspectes à Detroit, la BAU est persuadée qu'un tueur en série se cache derrière ces volatilisations et se retrouve contrainte d'aller jusqu'au Canada pour le débusquer. Au fil de l'enquête, l'équipe réalise que deux personnes sont à l'origine de ces crimes et qu'ils effacent leurs traces à l'aide... de cochons.

Histoire vraie : Un scénario WTF mais pourtant loin d'être improbable. Et pour cause, c'est le tueur en série Robert Pickton qui en a été la source d'inspiration. Entre 1978 et 2002, ce dernier aurait tué 26 prostitués (même si le bilan pourrait s'élever jusqu'à 50) avant de découper leurs corps pour les donner à manger à ses cochons.

Mais ce n'est pas tout, en plus de garder quelques trophées dans ses réfrigérateurs, il aurait également vendu les restes de chairs humaines mélangées à des chairs animales à des entreprises de recyclage pour l'industrie cosmétique. Arrêté en 2002, il a été condamné à la prison à perpétuité en 2007 - après avoir plaidé "non coupable" à tous les chefs d'accusation, et il purge actuellement sa peine à Vancouver.

Esprits Criminels : 5 épisodes adaptés de terribles histoires vraies
Esprits Criminels : 5 épisodes adaptés de terribles histoires vraies

Saison 7, épisode 20 : The Company

Résumé : Cindi, la cousine de Morgan, réapparaît après avoir été portée disparue pendant 8 ans. Un véritable mystère alors que tout le monde la pensait morte, d'autant plus qu'il va très vite s'avérer que le suspect de l'époque vis-à-vis de sa disparition ne s'est pas suicidé mais a été tué. Les soupçons se dirigent vers son nouveau compagnon, possiblement à la tête d'un terrible réseau.

Histoire vraie : Là encore, si l'histoire peut sembler invraisemblable devant notre écran, elle est pourtant loin de la réalité. Cet épisode est en effet librement adapté de "L'affaire Cameron et Janice Hooker", un couple qui retenait captive Colleen Stan, une jeune femme de 20 ans, afin de la violer une heure par jour. Le couple avait même réussi à la convaincre d'être leur esclave au risque de voir The Company (une organisation maléfique inventée) venir la torturer, ainsi que sa famille.

Pendant 7 années, elle a ainsi vécu 23h/24 enfermée dans une boîte en bois cachée sous leur lit, avec parfois l'autorisation de sortir pour s'occuper de leurs enfants, de la maison et même... rendre visite à sa famille. Finalement, Janice Hooker - qui a déclaré avoir elle-même été violentée et victime d'un lavage de cerveau de la part de son mari, l'a dénoncé (en échange de l'immunité) afin de sauver Colleen Stan. Condamné à 104 ans de prison en 1985, Cameron Hooker pourrait sortir en septembre 2021 pour bonne conduite, même si Colleen Stan se bat aujourd'hui pour empêcher une telle situation.

Esprits Criminels : 5 épisodes adaptés de terribles histoires vraies
Esprits Criminels : 5 épisodes adaptés de terribles histoires vraies

Saison 11, épisode 14 : Hostage

Résumé : Quand une jeune fille de 18 ans débarque de nulle part et assure s'être échappée d'une maison dans laquelle elle était retenue captive depuis plusieurs années, en compagnie de deux autres femmes, les membres de la BAU partent à la recherche du ravisseur, coupable notamment de terribles sévices sexuels.

Histoire vraie : Sans grande surprise, son nom est cité dans l'épisode, cette intrigue et fortement inspirée du criminel Ariel Castro et de "L'affaire des séquestrées de Cleveland". Entre 2002 et 2004, ce dernier a en effet kidnappé 3 jeunes femmes (21 ans, 16 ans et 14 ans à l'époque) avant de les torturer pendant près d'une décennie. Enchaînées et menottées dans une cave, elles étaient régulièrement victimes de viol et de violence physique, ce qui a causé de nombreuses fausses couches et de véritable traumas.

Arrêté en mai 2013, Ariel Castro a finalement trouvé la mort en prison en septembre de cette même année. Retrouvé pendu dans sa cellule, ce décès serait en réalité lié à une asphyxie érotique mal contrôlée.

Esprits Criminels : 5 épisodes adaptés de terribles histoires vraies
Esprits Criminels : 5 épisodes adaptés de terribles histoires vraies

Maintenant qu'une saison 16 de Esprits Criminels s'apprête à voir le jour, on a hâte de savoir si les auteurs vont à nouveau s'inspirer d'horribles faits divers.

Esprits Criminels - Saison 15
Esprits Criminels : retour sur 5 épisodes adaptés de terribles histoires vraies vraiment glauques
Esprits Criminels : les acteurs au début de la série VS dans la saison 15
Esprits Criminels : un an après la fin, une suite est en préparation
Esprits Criminels : la série poursuivie en justice pour harcèlement sexuel sur le tournage
voir toutes les news de Esprits Criminels - Saison 15 Découvrir plus d'articles