Par Mathis Ferrut Journaliste people, télé, télé-réalité
Passionné par le monde des médias depuis son plus jeune age, la télévision n’a aucun secret pour lui. Loft Story, Star Academy, Secret Story, les Ch’tis, les Marseillais… Il est une véritable encyclopédie de la télé-réalité. Il est aussi un fan de sport (particulièrement de football et du Paris Saint-Germain) et de musique. Il écoute de tout et ses playlists en surprennent plus d’un !
A l'occasion de la sortie de son premier album, intitulé "Indomptable", Davinhor a répondu à nos questions. Dans l'interview, elle évoque sa place et celle des femmes en général dans le rap. Elle n'hésite également pas à défier les grands rappeurs français, qu'elle est persuadée de pouvoir "écraser". Découvrez l'interview complète de l'artiste...

Le 25 mars 2022, Davinhor a sorti son premier album, intitulé "Indomptable". Et on peut dire que le titre de son projet colle parfaitement à l'artiste ! Dans une interview accordée à PRBK, la rappeuse nous explique qu'elle compte bien faire son trou dans le rap game français. "Je suis là pour m'imposer, il faut que je casse des portes. Il faut que je prenne ma place. Les places sont vacantes. Des femmes dans le rap il y en a beaucoup, mais des femmes exposées il n'y en a pas beaucoup. Moi, j'ai cette chance là". Quand on lui demande pourquoi ces portes sont fermées, Davinhor répond que "c'est un sujet très complexe, très glissant", et qu'elle n'est "pas là pour mettre la faute sur quelqu'un où sur les maisons de disques".

"Les mentalités commencent à changer"

Mais la rappeuse sent que le vent est entrain de tourner : "Les mentalités, il faut qu'elles changent. Et elles commencent à changer. Notamment sur le projet 'Ahoo'. Quand tu vois 5 femmes qui sont réunies dans une seule et même maison pour sortir un titre, ça ne s'est jamais fait en France. C'est une première et on sent qu'on vient vers nous pour faire un petit peu bouger les choses".

Davinhor dévoile également qu'elle n'a pas peur de se frotter aux grands rappeurs français. "Je ne suis pas dans l'affrontement avec eux directement. Mais avec un bon couplet, face à un bon gros rappeur, je pense que je peux le piétiner. Il ne faut pas avoir peur. Il faut oser dans la vie, il faut y aller. Au moins, à la fin, je me dirai que j'ai essayé. Je les attends fort ! De pied ferme !" prévient-elle.

Concernant ceux qui disent que les femmes n'ont pas leur place dans le rap, elle déclare que "c'est un complexe d'infériorité de la part des hommes qui pensent que la place de la femme est à la cuisine". "Je pense qu'ils se sentent menacés et qu'ils se disent 'Ah elle peut potentiellement prendre ma place'" continue-t-elle.

Pour découvrir l'interview dans son intégralité, rendez-vous dans la vidéo en haut de l'article.