Cyprien s'explique suite à la polémique des aides du CNC : "Il n'y a pas de manigance"
Cyprien s'explique suite à la polémique des aides du CNC : "Il n'y a pas de manigance"
"Il n'y a pas de manigance." Accusé de conflit d'intérêt après que son entreprise "Périple Production" ait reçu 50 000 euros de subventions de la part du CNC, dont il fait partie du jury, Cyprien Iov a mis les choses au clair sur Twitter, puis dans une interview accordée au Monde.

Cyprien Iov se trouve dans la tourmente. Le youtubeur aux 12,5 millions d'abonnés est accusé par un internaute, dont le pseudo est "L'élite voit tout", de "conflits d'intérêt" après avoir reçu le 28 avril dernier une subvention de 50 000 euros de la part du CNC via son entreprise "Périple Production". Pour rappel, le Centre national du cinéma et de l'image animée a mis en place en 2017 une commission du Fonds d'aide aux créateurs vidéo sur Internet. Or, pour obtenir cette subvention, il faut soumettre un projet à un jury dont Cyprien fait partie, aux côtés de Lorenzo Benedetti, fondateur de Studio Bagel, "Flober" ou encore "Solange te parle".

S'il a respecté le règlement et son interdiction de siéger à la commission durant une séance qui les concerne et ne peut donc être reconnu coupable de conflit d'intérêt, le youtubeur le plus populaire de France est, en outre, accusé d'avoir profité des 50 000 euros qui auraient pu servir à des petits créateurs qui n'ont vraiment pas les moyens.

Cyprien se défend

Une polémique à laquelle il a réagi dans une interview accordé au Monde : "Sous prétexte que j'ai une chaîne populaire sur Internet, il ne faudrait pas que j'ai droit de demander des aides ? Une humoriste inconnue a eu la même aide que moi, mais là ça ne pose pas de problème. J'essaie de créer du contenu, ça peut ne pas plaire à tout le monde mais je fais de mon mieux.", se défend-il.

Il ajoute : "C'est tout le système que l'on remet en cause, juste parce que je suis créateur de contenus et que j'ai une chaîne populaire sur Internet, on pense que j'ai abusé. Mais les commissions sur le cinéma et le jeu vidéo fonctionnent aussi comme ça, et ces aides sont parfois vitales pour ceux qui les demandent, membres de la commission ou pas. Ça m'embête qu'on se mette à réfléchir au bien-fondé du système du CNC parce qu'il y a mon nom et que je suis connu."

"Il n'y a pas de manigance"

Énervé de ces accusations infondées, le vidéaste met les choses au clair sur Twitter : "On m'a demandé d'être membre de commission, on m'a dit que je pouvais demander une aide pour mes sketchs et fictions, c'est tout, il n'y a pas de manigance.". Interrogé lui aussi par nos confrères du Monde, le CNC ne comprend pas cette polémique : "Ceux qui s'interrogent ne connaissent pas le fonctionnement : le principe des commissions est de mettre des experts dans les commissions, et au sein de celles-ci, Cyprien, ou tout autre auteur ou réalisateur, a parfaitement le droit de présenter un dossier. Cyprien n'est pas du tout un cas unique".

Cyprien Iov
Cyprien : L'épopée Temporelle ? "Je voulais une série avec des excès gore, des blagues trash"
L'Epopée Temporelle : Cyprien crée une série d'animation avec Adult Swim, premières images dévoilées
Cyprien : l'un de ses sketchs YouTube plagié par Heaven's Design Team, un anime japonais ?
Cyprien revient sur Balance Ton YouTubeur : "J'avais entendu des bruits de couloirs"
voir toutes les news de Cyprien Iov Découvrir plus d'articles