La Ministre australienne s'exprime sur l'affaire de la cage d'un enfant autiste dans une école
C'est une affaire qui avait fait énormément de bruit en Australie au printemps. En mars dernier, des inspecteurs d'académie découvraient qu'une cage de 2 mètres sur 2 mètres avait été installée dans une école primaire publique des environs de Canberra. Elle servait à enfermer un élève autiste de dix ans lors de crises que les enseignants ne voulaient pas gérer. Après des mois d'enquête, la Ministre de l'éducation Joy Burch indique avoir pu faire le point sur cet événement inacceptable.

Un endroit "sûr" pour gérer les crises des enfants...

La cage a été installée le 10 mars et démontée le 27 mars, après n'avoir a priori servi qu'une fois. Son installation a coûté plus de 5000$ d'argent public, et la facture a été dissimulée par la principale de l'établissement, évidemment licenciée dès lors que l'incident a été découvert... Ou plutôt, et c'est le problème, il a fallu non pas une, mais deux visites des inspecteurs d'académie avant que la cage ne soit démontée.

Une vue de la cage de l'école
Une vue de la cage de l'école
La vue de la porte de la cage
La vue de la porte de la cage
Un enfant dormant dans la cage
Un enfant dormant dans la cage

Les syndicats d'enseignants expliquent que la situation est plus compliquée qu'on veut bien le faire croire et que l'objectif n'était pas tant d'emprisonner les enfants à problème que de les confiner dans un endroit sûr où les calmer, même si c'était une mauvaise idée d'utiliser une cage. Les professeurs l'appelaient le "sanctuaire". La méthode choisie a évidemment choqué les parents, qui ont appris l'histoire une fois l'incident passé seulement. Le nom de l'établissement n'a pas été dévoilé pour ne pas alimenter la polémique.

Découvrez d'autres vidéos qui font le buzz dans notre Revue de web: Héroïque... Un SDF se fait tuer pour sauver une femme otage d'un forcené / Ce gros balaise redevient un enfant peureux face à... une piqûre / Ces Husky habillés avec des vêtements humain sont beaucoup trop mignons !