Chine : les mineurs ne pourront plus jouer que 3h/semaine aux jeux vidéo
Chine : les mineurs ne pourront plus jouer que 3h/semaine aux jeux vidéo
C'est fini, les mineurs en Chine ne pourront plus jouer plus de 3 heures par semaine aux jeux vidéo en ligne. Le gouvernement chinois a annoncé, ce 30 août 2021, cette nouvelle mesure. Elle interdira les jeunes de moins de 18 ans de jouer plus de 3 heures par semaine aux jeux vidéo en ligne, et ils ne pourront jouer que le vendredi, samedi et dimanche, pas les autres jours, et à un certain horaire.

La Chine va interdire aux mineurs de jouer plus de 3 heures par semaine aux jeux vidéo

Alors que la vente des consoles de jeux a explosé au premier confinement, et que même les stars sont de plus en plus nombreuses à prêter leurs visages pour des jeux vidéo, les gamers vont bientôt être tristes en Chine. En effet, ce lundi 30 août 2021, le régulateur de l'audiovisuel, de l'édition et de la radiodiffusion a annoncé que la Chine va interdire aux mineurs de jouer plus de 3 heures par semaine aux jeux vidéo en ligne (cette mesure ne concerne que les jeux vidéo en ligne). Eh oui, les Chinois et les Chinoises âgé(e)s de moins de 18 ans ne pourront plus jouer que 3 heures par semaine aux jeux en ligne.

Les jeunes de moins de 18 ans auront 1 heure par jour, et uniquement les vendredi, samedi et dimanche (soit 3 heures maximum par semaine au total) pour pouvoir jouer aux jeux vidéo sur internet. Et ils pourront y jouer uniquement entre 20 heures et 21 heures, pas à d'autres horaires. Les jeux vidéo seront inaccessibles les lundi, mardi, mercredi et jeudi, c'est-à-dire les jours où il y a l'interdiction. Et pour éviter la triche ou les fraudes, ces gamers mineurs devront se connecter avec une pièce d'identité. A noter que pendant les vacances scolaires, ils pourront jouer 1 heure par jour, ce qui fait donc 7 heures par semaine. Reste à savoir à partir de quelle date cette nouveauté sera appliquée.

Le gouvernement chinois lutte contre les jeux vidéo et ses risques depuis 2019

Le gouvernement chinois espère ainsi lutter contre l'addiction des jeunes aux jeux vidéo. Selon un article d'un journal gouvernemental datant de début août 2021, les jeux seraient devenus un "opium mental". Une référence à peine voilée au fameux terme "opium du peuple" de Karl Marx, qui dénonçait quant à lui la religion et son influence sur le peuple. Le papier en question avait aussi directement attaqué Tencent pour son jeu en ligne multi-joueurs Honor of Kings, qui compte plus de 100 millions d'utilisateurs actifs quotidiens.

Même si l'OMS recommandait de jouer aux jeux vidéo, la Chine a évoqué les risques des jeux vidéo sur la santé et l'éducation comme "la baisse de la vision, l'impact sur les résultats scolaires, le manque d'activité physique ou le risque d'addiction".

Cette "lutte" contre les jeux vidéo, le gouvernement chinois l'a commencée en 2019. Depuis 2 ans en effet, les mineurs ont droit de jouer 90 minutes par jour en semaine, et 3 heures les samedi et dimanche. Et ils ont même un couvre-feu de 22 heures à 8 heures, durant lequel ils ont interdiction de jouer. Ce qui faisait 13h30 de jeux vidéo par semaine maximum.

Et les jeux vidéo ne sont pas les seuls divertissements touchés en Chine. Le ministère de la Culture et du Tourisme va en effet bientôt interdire plusieurs chansons jugées illégales dans les karaokés.