Par Marie Piat Journaliste
Marie Piat est une journaliste qui peut écrire sur (à peu près) tout : séries, films, télé, stars, mode, mangas... Lucifer, Harry Potter, les Kardashian-Jenner, Disneyland Paris, les films de Noël, Les Marseillais ou encore Danse avec les stars font partie de ses sujets préférés.
Le réalisateur espagnol Fernando Cortizo en avait marre que son film ne sorte pas au cinéma, du coup il a mis son film d'animation L'Apôtre (O Apóstolo en VO) sur YouTube !
Le réalisateur espagnol Fernando Cortizo en avait marre que son film ne sorte pas au cinéma, du coup il a mis son film d'animation L'Apôtre (O Apóstolo en VO) sur YouTube !
Le réalisateur Fernando Cortizo en avait marre que son film ne sorte pas au cinéma. Au bout d'un moment, le cinéaste a fini par prendre une décision radicale : il a mis son long-métrage gratuitement sur YouTube ! Le nom de son oeuvre ? L'Apôtre (O Apóstolo en VO). Un film d'animation en stop motion espagnol, vraiment très bien fait !

YouTube est une plateforme vers laquelle on se tourne rarement à la recherche de films, bien qu'il soit facile d'en trouver beaucoup qui se trouvent dans des situations particulières. Soit ils se sont glissés de manière fugace et illégale, en attendant que leurs propriétaires légitimes les réclament, soit ils ont depuis longtemps fait leur temps et se trouvent maintenant dans le purgatoire du domaine public. Ou bien ils sont arrivés là parce que leur statut légal est un charabia, comme l'adaptation des Quatre Fantastiques de Roger Corman.

Dans une situation comparable, on trouve L'Apôtre (O Apóstolo en VO), un excellent et unique film d'animation en stop motion espagnol écrit et réalisé par Fernando Cortizo. L'animateur en a tellement eu assez d'attendre le règlement des dettes financières du film qu'il l'a téléchargé en haute définition sur YouTube, où il peut être apprécié en excellente qualité pour le moment. Dans la description de la vidéo, vous trouverez également des moyens de contribuer à la couverture des pertes et des informations intéressantes sur la façon dont le film a été conçu et tourné.

>> "J'ai vomi dans mon popcorn" : malgré son budget ridicule, ce tout petit film d'horreur est en train de devenir le plus traumatisant de l'histoire <<

Le film est né en 2012 comme la production en stop-motion la plus ambitieuse de l'histoire de l'Espagne, avec un budget de 5 millions d'euros. Il a reçu d'innombrables récompenses dans des festivals du monde entier et a notamment été le premier film d'animation à entrer dans les sections officielles de festivals aussi prestigieux que ceux de Malaga et de Moscou. Malheureusement, le box-office n'a pas suivi, et pour son premier week-end, il n'a rapporté qu'une maigre somme : 13 000 euros.

Dès le début, Cortizo a dénoncé sur les réseaux sociaux la mauvaise distribution du film. Selon le réalisateur, la société chargée de distribuer 80 copies du film dans les cinémas à l'occasion d'Halloween, Aquelarre, a rompu unilatéralement sa part du contrat et n'a distribué que 25 copies, affirmant que les grandes chaînes de cinéma avaient rejeté le film. Aquelarre a donné de nombreuses raisons pour cette réduction à l'époque : d'une part, c'était un mauvais week-end, avec la sortie de Skyfall et Sinister, et le récent succès de The Impossible qui occupait encore de nombreuses salles. D'autre part, toutes les copies réalisées par la société de production étaient numériques, sans possibilité de distribution en 35 mm.

À l'époque, il y avait toutes sortes d'accusations entre la société de production et le distributeur. Selon ce que Cortizo a déclaré à Fotogramas à l'époque, "il y avait des cinémas qui programmaient le film pendant la semaine et quand le week-end arrivait, ils le retiraient des projections. D'autres le faisaient en une seule séance hebdomadaire, ou en matinée", ce qui amène le réalisateur à échafauder certaines théories à la limite du complot, puisque selon Cortizo, le film n'appartient pas à une grande société de production. Cependant, il reconnaît le problème du format et accuse Aquelarre que le succès à Malaga a multiplié les attentes et le potentiel d'une distribution qui était trop grande pour elle.

Le réalisateur espagnol Fernando Cortizo en avait marre que son film ne sorte pas au cinéma, du coup il a mis son film d'animation L'Apôtre (O Apóstolo en VO) sur YouTube !
Le réalisateur espagnol Fernando Cortizo en avait marre que son film ne sorte pas au cinéma, du coup il a mis son film d'animation L'Apôtre (O Apóstolo en VO) sur YouTube !

Est-ce que L'Apôtre vaut le coup d'être vu ?

Absolument, ça vaut le coup, quelles que soient ses recettes au box-office. Le film est une parabole sinistre et macabre qui joue avec les mythes du folklore galicien, en particulier la Santa Compaña, mais l'épice avec une intrigue de vol rural et la saupoudre de traces d'horreur populaire (avant que le terme ne devienne à la mode). Sur le plan technique, c'est aussi un régal, avec des images fixes ambitieuses et des décors et des personnages absolument merveilleux.

>> "Une immense claque", "énorme masterclass" : ce film Netflix réaliste et bluffant a pris le web par surprise <<

Le film suit les aventures d'un voleur récemment échappé de prison qui fait un détour par un village isolé de Galice à la recherche d'un butin volé des années auparavant. Mais lorsqu'il arrive à l'endroit où il pense que se trouvent les précieux bijoux, il se rend compte que le village cache plus d'un secret : bien qu'il fasse théoriquement partie du Camino de Santiago, les habitants et, surtout, un mystérieux prêtre, tentent de le retenir dans la région.

Par sa qualité extraordinaire, son caractère relativement inhabituel en Espagne, où chaque production animée doit être célébrée comme un miracle, et son incursion intelligente dans le folklore local, L'Apôtre est un must pour tout amateur de fantastique à appellation d'origine. Mais dans son état actuel, gratuit sur une plateforme qui ne nécessite pas d'abonnement, il semble être le plan parfait pour une nuit de Meigas (des fées de la Galice) et de spectres.

Cet article a été écrit en collaboration avec nos collègues de Xataka.

Youtube
Ce réalisateur en avait tellement marre que son film ne sorte pas au ciné qu'il l'a mis gratuitement sur YouTube (et il est très cool !)
Moments gênants, clichés... Cette chaine Youtube enchaine les concepts borderlines voire problématiques, et c'est pourtant un carton
YouTube : le co-créateur du site en colère contre une grosse nouveauté à venir
Un YouTubeur de 20 ans tué lors d'un faux braquage pour un prank
voir toutes les news de Youtube Découvrir plus d'articles