Camilletesigne sur TikTok "Je ne m'attendais pas à ce que quelque chose d'un peu éducatif plaise"
Camilletesigne sur TikTok "Je ne m'attendais pas à ce que quelque chose d'un peu éducatif plaise"
Alors que TikTok prend de plus en plus d'ampleur, Purebreak a rencontré Camille, de la page Camilletesigne, lors d'un dîner créatif organisé par la plateforme. A 25 ans, cette créatrice originaire de Bretagne a su se démarquer des autres par ses vidéos voulant promouvoir la langue des signes. Zoom.

Alors que les jeunes du monde entier et les plus grandes stars (dont BTS) sont connectés sur TikTok, on y trouve des thèmes très variés. A 25 ans, Camille a décidé de consacrer sa page Camilletesigne à la langue des signes. C'est après avoir été sensibilisée à la surdité par son grand-père qu'elle a décidé de s'intéresser tout particulièrement à la langue des signes et de l'étudier. Certifiée en Langue des Signes Française, elle intervient aujourd'hui dans divers événements dans la langue des signes. Un métier d'interface de communication dans l'industrie française qu'on peut considérer comme de l'interprétariat. Elle est également gérante d'une association des sourds et malentendants à Disneyland Paris.

Pourquoi Camilletesigne a-t-elle choisi TikTok ?

Face aux nombreuses questions que ses proches lui posaient sur cette langue, elle a supposé que de nombreuses personnes souhaitaient également en savoir davantage. Ayant du mal à s'identifier à Snapchat ou Instagram et ne se sentant pas prête à se lancer sur Youtube, elle s'inscrit alors sur TikTok, un nouveau réseau social dont on lui a parlé, il y a un an. Elle essaie une vidéo, puis deux, puis trois, et ça matche.

Elle poste plusieurs types de vidéos, dont des vidéos éducatives, de transmission de connaissances et des vidéos lifestyle, pour son plaisir personnel. Si certaines nécessitent un minimum de travail, d'autres en revanche, sont faites sur le coup. Son but : promouvoir la langue des signes et montrer que c'est une langue comme les autres... et ça marche ! Aujourd'hui, Camille compte plus de 157 000 abonnés à sa page. "Ça a frappé les gens. Je ne m'attendais pas à ce que quelque chose d'un peu plus éducatif plaise autant", avoue-t-elle lors d'une soirée presse organisée par TikTok.

Course aux abonnés, placement de produits, critiques...

Contrairement aux autres réseaux sociaux, celle qui "veut être la voix des personnes qu'on n'entend pas" ne ressent pas cette course aux abonnés et voit son nombre d'abonnés différemment : "ça me permet de savoir combien de personnes vont être touchées et de me fixer des objectifs". Si elle a essayé une fois un placement de produits, c'était surtout pour voir l'envers du décor. D'autant qu'elle s'est rendue compte que ce n'était pas forcément le contenu que ses abonnés attendaient.

Quant aux critiques, elle n'en reçoit pas tant que ça : "Les seuls commentaires négatifs que je reçois, c'est principalement sur mon physique ou alors ce sont des personnes qui ne sont pas bien éduquées sur la langue des signes et qui ne comprennent pas pourquoi j'agite les mains comme ça sans arrêt. Ça me permet de leur répondre et leur expliquer. Après, quand je reçois des commentaires un peu plus piquants sur ma façon de me maquiller ou de m'habiller, je supprime. J'ai pas le temps honnêtement, j'ai une vie, j'ai un travail." Voilà qui est clair.

Propos recueillis par Marion Poulle. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

TikTok
Bryce Hall (TikTok) : Addison Rae enceinte de lui ? Il répond à la rumeur
TikTok : pourquoi Donald Trump menace de faire interdire l'appli aux US ?
Nessa Barrett (TikTok) confirme avoir embrassé Chase Hudson : "Ça ne voulait rien dire"
Mangez et cassez-vous : victime de son succès grâce à TikTok, ce resto de burgers obligé de fermer
voir toutes les news de TikTok Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème