C
Les propos de Camélia Jordana dans On n'est pas couché (ONPC) ce samedi 23 mai 2020 sur France 2 ont déclenché une vive polémique. La chanteuse a évoqué les violences policières en avouant ne pas se sentir en sécurité face à aux forces de l'ordre. L'artiste a ainsi reçu plusieurs critiques mais aussi de nombreux messages de soutien. Des réactions auxquelles elle a décidé de répondre sur Twitter.

"Je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France"

Ce samedi 23 mai 2020, Camélia Jordana était l'une des invitées de Laurent Ruquier dans On n'est pas couché (ONPC) France 2. L'ex candidate de La Nouvelle Star a créé une réelle polémique avec ses déclarations sur les violences policières en France. L'écrivain Philippe Besson expliquait sur le plateau de l'émission : "Je me souviens qu'après les attentats de Charlie Hebdo on applaudissait la police et maintenant on nous explique que tout le monde déteste la police. C'est extraordinaire ! Il faudrait savoir".

Défendant ce changement d'attitude envers les policiers, Camélia Jordana lui a rétorqué : "Non pardon, là je ne peux pas rien dire". "Il y a des hommes et des femmes qui se font massacrer quotidiennement, en France, tous les jours, pour nulle autre raison que leur couleur de peau. C'est l'une des raisons pour lesquelles les gens sont fâchés après la police" a-t-elle ajouté.

Celle qui est aussi actrice (césarisée pour son interprétation dans Le Brio) a continué : "Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic et j'en fais partie". "Aujourd'hui, j'ai les cheveux défrisés, quand j'ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France, vraiment" a-t-elle assuré.

L'artiste qui avait avoué en 2014 avoir été victime de racisme durant son enfance a pris l'exemple de la mort d'Adama Traoré en juillet 2016, après son interpellation. Pour Camélia Jordana, "certaines mesures" doivent être "prises plutôt que d'avoir des non-lieux en permanence à chaque fois qu'un homme ou une femme, généralement ce sont des hommes qui se font tuer, noirs ou arabes, ou simplement pas blancs".

"Si on avait autre chose que ça comme image, peut-être que les flics ne seraient pas détestés. C'est à prendre en compte, il faut arrêter d'ignorer ça, ce n'est pas possible" a déclaré la chanteuse, "Il y a des hommes noirs et des femmes noires, il y a des hommes arabes et des femmes arabes qui se font contrôler quotidiennement, qui se font fracasser aujourd'hui en confinement, ce n'est pas acceptable. On est en 2020 quoi".

Camélia Jordana reçoit des critiques mais aussi du soutien

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a rapidement réagi aux propos de Camélia Jordana sur Twitter. "Non madame, 'les hommes et les femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue' ne se font pas 'massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau'. Ces propos mensongers et honteux alimentent la haine & la violence. Ils appellent une condamnation sans réserve" a-t-il indiqué.

Plusieurs autres politiques ont aussi condamné les déclarations de Camélia Jordana. Le syndicat de police Alliance a aussi dénoncé des "accusations inadmissibles envers les policiers (racisme, meurtres...)" dans un communiqué publié ce dimanche 24 mai 2020.

Mais le discours de celle qui joue dans Chacun pour tous avec Ahmed Sylla a aussi reçu plusieurs tweets de soutien de la part de nombreux internautes. Certains d'entre eux réagissent sous le hashtag #MoiAussiJaiPeurDevantLaPolice. L'association SOS Racisme a même "apporté son soutien [...] à l'analyse" de Camélia Jordana. "Nous regrettons que le ministre de l'Intérieur, en s'agrippant à l'emploi du terme 'massacrer', ait cru utile de condamner les propos de Camélia Jordana" ont-ils même écrit dans leur communiqué.

Face aux critiques mais aussi au soutien, l'artiste a réagi sur Twitter. Elle s'est dite "épatée par toutes ces réactions, enthousiaste par la réouverture du débat public". "Je ne m'exprimerai pas dans les médias suite aux nombreuses sollicitations en réaction aux propos de @CCastaner" a-t-elle lâché, "Je serai en revanche honorée de débattre en direct avec lui sur le plateau de son choix".

Camélia Jordana
Camélia Jordana assume ses propos sur les violences policières et prête à débattre avec Castaner
Chacun Pour Tous : la comédie dramatique avec Ahmed Sylla et Camélia Jordana en DVD et Blu-Ray
Camélia Jordana : victime de racisme durant son enfance
Camélia Jordana nouvelle star du cinéma : Oui Oui Oui elle va jouer les actrices
voir toutes les news de Camélia Jordana Découvrir plus d'articles