Par Aubéry Mallet Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
Gros fail pour une classe de Terminale à Nantes : 24 élèves ont passé l'épreuve d'histoire du Bac 2022... sans avoir étudié le bon programme ! La faute à leur prof qui s'est trompé sur le programme à réviser. Le rectorat a réagi.

Après deux éditions perturbées par le Covid, et le report des épreuves de spécialité, le Bac 2022 a bien été lancé et pour certains, ce n'est pas une bonne nouvelle. Plusieurs fails ont déjà été signalés comme par exemple une épreuve d'espagnol dont le sujet était déjà disponible sur le web. Mais alors là, un prof nantais a fait très (très) fort ! C'est une classe du bachibac (une section bilingue en double cursus en français et en espagnol) qui passait une épreuve d'histoire en espagnol qui a fait face à cette (très) mauvaise surprise.

Des élèves face à un sujet non étudié en classe, le gros fail

Comme le rapporte Europe 1, 24 élèves du lycée international Nelson-Mandela à Nantes ont eu une mauvaise surprise : la veille de l'épreuve d'histoire du baccalauréat, ils se sont rendus compte qu'ils n'avaient pas étudié le bon programme pendant les cours ! C'est en parlant avec d'autres lycéens qu'ils se sont rendus compte de cette grosse erreur de leur professeur. Ce dernier a en fait confondu : il a fait étudier à ses élèves le programme de l'année 2022/2023 et non celui actuellement en place.

>> Bac 2022 : pour la première fois, les copies passent au numérique ! <<

Malgré cela, les 24 élèves ont bien passé l'épreuve, au risque de se planter complètement. "On a fait ce qu'on pouvait, mais on ne pouvait pas répondre correctement au sujet" a confié Laurine, l'une des élèves, à Europe 1. D'autant plus que les lycéens sont tombés sur deux sujets sur lesquels il est difficile d'improviser : l'Espagne au XXe siècle et le peuple décolonisé. Nous, on aurait chialé direct !

Que va-t-il se passer ?

Face à ce gros fail qui n'est pas de la faute des élèves, que va-t-il se passer ? Le rectorat de Nantes a réagi et affirmé que "des mesures seront prises pour que cette situation ne porte aucunement préjudice aux candidats". L'inspection pédagogique régionale a été saisie et le rectorat a expliqué être en discussions avec le lycée pour trouver une solution, précise La Dépêche.