On n'demande qu'à en rire : Bruno Guillon s'est excusé auprès de Stéphanie Bataille, le 2 juillet 2014