Adrian Grenier a beaucoup aimé le documentaire Never Say Never