Debra et Laguerta, une guerre décevante