Beaucoup de jeunes finissent leur soirée en cellule de dégrisement ou à l'hôpital