Jean-Pierre Pernaut parle de Yann Barthès