Alors que de nombreux influenceurs et influenceuses collaborent avec les marques, Elle Darby a demandé au gérant d'un hôtel de Dublin de lui offrir un séjour, en échange d'un vlog dans lequel elle fait la promotion de celui-ci. Une demande qui n'a pas du tout plu au propriétaire, qui a répondu à la youtubeuse dans un post virulant et "humiliant" selon elle...

Ce n'est certainement pas la collaboration dont Elle Darby rêvait en contactant Paul Stenson, le propriétaire de The White Moose Café, un hôtel à Dublin. Alors que la youtubeuse anglaise lui a demandé de l'héberger gratuitement pour un week-end en amoureux du 8 au 22 février, en échange d'un vlog censé "amener du trafic dans votre hôtel et recommander aux gens de venir en échange d'un hébergement gratuit", elle ne s'attendait certainement pas à la réponse de celui-ci.

Une réponse humiliante ?

C'est dans un post ouvert publié le 16 janvier dernier sur Facebook qu'il a répondu... négativement. "Si je vous laisse rester ici en échange d'une vidéo, qui va payer le personnel qui s'occupe de vous ? Qui va payer les femmes de ménage qui nettoient votre chambre ? Les serveurs qui vous servent le petit déjeuner ?" Il ajoute : "Peut-être devrais-je dire à mon personnel qu'ils figureront dans votre vidéo au lieu de recevoir le paiement pour le travail effectué pendant que vous êtes à l'hôtel ?".

Alertée par les internautes de cette réponse, Elle Darby a réalisé une vidéo pour se plaindre d'avoir été "humiliée" de la sorte. De quoi mettre en colère la jeune femme de 22 ans.

Une youtubeuse recalée et humiliée par le propriétaire d'un hôtel

Une facture de 5 289 000 euros

Une vidéo à laquelle le gérant a répondu en annonçant une décision radicale : "Suite au tollé reçu après avoir demandé à une influenceuse de payer pour une chambre d'hôtel, j'ai pris la décision de bannir tous les blogueurs de notre hôtel et café.", annonce-t-il, ajoutant qu'il ne s'attendait pas à recevoir autant de messages négatifs des internautes. Ça ne s'arrête pas là puisque le gérant a envoyé à l'influenceuse une facture de 5 289 000 euros pour la publicité qu'elle a reçu suite à leurs échanges devenus viraux. Selon lui, 114 articles dans 20 pays avec un potentiel de 450 millions de personnes ont traité de cette histoire. Ça en fait de la pub !

News
essentielles
sur le
même thème