La youtubeuse Solange te parle en pleine polémique, elle réplique
2 photos
Voir le diapo
La youtubeuse Solange te parle est au coeur d'une polémique. Alors qu'elle est en pleine promotion de son livre intitulé " Très intime ", aux éditions Payot & Rivages, elle est accusée d'avoir publiée des témoignages de femmes sans leur accord...

Ina Mihalache est connue pour sa chaîne YouTube Solange te parle, sur laquelle elle présente des émissions sur divers sujets et où elle adopte la personnalité asociale de Solange, un personnage qu'elle a inventé. Mais si elle est surtout connue en tant que youtubeuse, elle est également auteur.

Un livre polémique

Après avoir publié Solange te parle en 206, elle dévoilait début février 2017 son dernier livre intitulé "Très intime", aux éditions Payot & Rivages. Dans cet ouvrage, elle aborde la vie sexuelle des femmes, de 18 à 46 ans, au travers de plusieurs témoignages intimes qu'elle aurait recueillis à l'époque où elle travaillait pour Le Mouv'. De 2013 à 2014, elle animait Solange pénètre ta vie intime, une série de capsules sonores.

Mais où est le problème ?

Elle aurait publié ces témoignages sans le consentement de leurs auteurs, alors que certains impliquent des traumatismes et agressions sexuelles. C'est ce que dénonce la blogueuse Catnatt : "Quand je me suis aperçue ce matin que Solange en avait fait un bouquin, j'ai même pensé, naïve, que je suis que j'avais été oubliée et qu'elle avait prévenue les autres.", explique-t-elle sur son blog.

Une blogueuse dénonce

Elle a expliqué à 20 minutes avoir contacté directement Solange : "Solange m'a répondu que les interviews n'étaient plus en ligne sur le site du Mouv', que notre anonymat avait été garanti et qu'elle pouvait m'envoyer un exemplaire du livre si je lui donnais mon adresse. Je lui ai alors rétorqué qu'elle était censée nous avertir. Elle ne peut pas parler de respect, de consentement, toute la journée et se comporter comme ça. Elle ne m'a rien répondu." Partant à la recherche des autres femmes concernées, elle affirme en avoir trouvé onze. Selon elle, plusieurs d'entre elles ont décidé de porter plainte.

Elle réagit

Dans une vidéo postée sur Twitter ce mardi soir, Solange a réagi à la polémique : "J'ai tenu à ce que l'anonymat de chacune soit conservé. Aujourd'hui je constate la douleur de certaines de ces femmes sur les réseaux et je suis triste parce que, évidemment, ce n'était pas dans mes intentions. J'aurais aimé m'en expliquer auprès de chacune en privé, mais je me suis mal organisée pour le faire. Et j'en suis désolée."