Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Sabrina Carpenter en interview : "Mon nouvel album ressemble à la personne que je suis devenue"
Sabrina Carpenter en interview : "Mon nouvel album ressemble à la personne que je suis devenue"
Vous l'avez sûrement connue Le Monde de Riley sur Disney Channel. Depuis la fin de la série, Sabrina Carpenter a parcouru beaucoup de chemin et est aujourd'hui une chanteuse accomplie qui a déjà trois albums à son actif. La star de 19 ans s'est d'ailleurs confiée sur son nouvel opus "Singular", mais aussi sa collaboration avec Jonas Blue et son single "Almost Love" dans une interview accordée à PRBK.

Purebreak : Quand est née ta passion pour la musique ?

Sabrina Carpenter : C'est une question assez compliquée car je ne suis pas sûre de me souvenir comment tout a commencé. Ça remonte à longtemps. J'ai toujours aimé chanter et danser, je ne me connais pas autrement. En tout cas, j'étais très jeune quand j'ai commencé la musique. J'ai grandi avec. Ma mère était danseuse et elle a toujours joué de la musique. Mon père, lui, m'a dit un jour qu'il faisait partie d'un groupe de rock. Je pense que ma passion vient d'eux, ils m'ont toujours encouragée. Ils ne m'ont jamais empêchée d'atteindre mon objectif.

Mon nouvel album reflète vraiment ma personnalité

Tu travailles sur son troisième album "Singular". En quoi est-il différent de "Eyes Wild Open" et "Evolution" ?

Il sera très différent parce que je n'ai plus seize ans. J'ai commencé à écrire mon premier album quand j'avais treize ans. Je vous laisse donc imaginer que les sujets sur lesquels je composais à l'époque ne sont pas les mêmes que ceux d'aujourd'hui. J'ai grandi et expérimenté de nouvelles choses entre temps. Cet album ressemble vraiment à la personne que je suis devenue aujourd'hui. Il reflète vraiment ma personnalité. Je me suis inspirée de mon histoire, de l'évolution de ma vie.

Peux-tu nous dire la date de sortie exacte ?

Je n'ai pas encore la date de sortie exacte, mais il sortira cet hiver.

Tes chansons sont-elles inspirées de ta vie personnelle ?

Bien sûr. Il y a beaucoup de chansons où on a besoin d'utiliser notre imagination et de créer un univers. Je tiens un carnet où je note beaucoup d'idées qui sont souvent inspirées de ma propre vie. Je m'en sers alors pour composer mes morceaux.

Tu as récemment sorti ton single "Almost Love". Quel message transmet-il ?

"Almost Love" met en lumière les relations amoureuses qui ne connaissent jamais de fin comme dans les livres. Parfois, nous sommes peinés de ne pas savoir ce qu'il peut se passer. La chanson reflète quand même le fait que certaines histoires ont un but et qu'elles représentent vraiment quelque chose. Le principal est que les deux personnes ressentent une vraie attirance. Le thème de la chanson est un peu plus compliqué, mais c'est à peu près ça.

Sabrina Carpenter - "Almost Love"

Tu as remporté un franc succès avec ta collaboration avec Jonas Blue, "Alien". Comment as-tu eu l'idée de travailler avec lui ?

Pour être honnête, j'ai écouté son morceau "By your side" et j'ai adoré. Du coup, j'ai posté un tweet à ce sujet et il m'a répondu. On a ensuite échangé des messages privés sur Twitter et on s'est dit que ça serait une bonne idée de travailler ensemble. J'étais assez surprise parce que tout s'est fait assez facilement. Quand on s'est rencontré, on est rapidement devenu amis. Nous avons écrit "Alien" à Londres et ce morceau nous a tous les deux fait sortir de notre zone de confort. En tout cas, nous étions sur la même longueur d'ondes.

Pourquoi avoir choisi Jonas Blue et pas un autre DJ ?

J'ai eu le privilège de collaborer avec de nombreuses personnes talentueuses. La raison pour laquelle j'aime travailler avec des gens différents est parce que leur point de vue ne se ressemble jamais et c'est ça qui est intéressant. Par exemple, Jonas Blue, lui, maîtrise plus le domaine de l'électro. Même sans la production, la chanson "Alien" était magnifique. Il est vraiment talentueux.

J'espère être de nouveau amenée à travailler avec Jonas Blue

Comment s'est passée votre collaboration ?

C'était génial de collaborer avec un ami. J'espère qu'il me considère aussi comme son amie (rires). Nous avons passé un très bon moment et je n'avais pas l'impression de travailler. Je suis très heureuse d'avoir une chanson avec lui et j'espère qu'on sera de nouveau amené à travailler ensemble.

"Alien" est assez différent de ton style. As-tu eu envie de changement ?

Cette chanson est différente parce que Jonas et moi n'avions jamais travaillé ensemble avant. Elle ressemble d'ailleurs plus à son style que le mien, mais on a réussi à mélanger nos deux univers. Nous avons simplement suivi notre instinct et nous nous sommes laissés guider par la musique quand nous étions en studio. Nous nous sommes bien amusé en tout cas.

Sabrina Carpenter feat. Jonas Blue - "Alien"

Aimerais-tu travailler avec un autre DJ ? Si oui, lequel ?

Il y en a beaucoup, c'est dur de choisir. J'aimerais bien collaborer avec Zedd, Diplo et Calvin Harris. Je suis aussi une grande fan de Marshmello.

Et avec quels autres artistes souhaiterais-tu collaborer ?

Je suis ouverte à toutes propositions, mais j'aimerais travailler avec plein d'artistes. Je ne peux pas vraiment choisir car pour moi une collaboration peut arriver sans qu'on s'y attende. Je suis surtout impatiente que tout le monde entendent celles que j'ai enregistré sur mon album en plus de celle avec Jonas Blue.

Sabrina Carpenter - "Thumbs"

Tu es aussi actrice. As-tu des projets à venir au cinéma ou à la télé ?

J'ai tourné dans deux films ces dernières années. L'un devrait sortir en octobre, il s'appelle The Hate U Give, et l'autre, The Short History of the Long Road, ne sortira pas avant un bon moment.

Tu as travaillé avec Casey Cott, qui joue dans Riverdale. Serais-tu intéressée pour rejoindre la série ?

J'adore Casey Cott. Je suis sa fan numéro 1. Il est hyper talentueux et j'ai bien évidemment binge-watché la première saison. Je suis d'ailleurs disponible si un rôle se libère, je laisse mes messages privés sur Twitter ouverts (rires).

Je trouve ça bien de voir la jeune génération se développer

Aujourd'hui, il y a de plus en plus de jeunes artistes comme toi. Comment l'expliques-tu ?

Nous sommes nés il y a quelques années seulement, nous aimons faire de la musique. Je n'ai pas vraiment d'explication. Je trouve ça bien de voir la jeune génération se développer. J'admire énormément la nouvelle génération et je suis heureuse d'en faire partie. D'ailleurs, je m'inspire des autres artistes qui en font aussi partie.

N'as-tu pas peur de grandir trop vite ?

J'ai commencé à travailler quand j'avais dix ans. J'ai choisi ce que je voulais faire dès mon plus jeune âge. Il n'y a pas eu un moment où j'ai pensé qu'on me volait mon enfance ou que je grandissais trop vite. J'ai toujours aimé créer des choses et j'ai toujours été curieuse. Mon but est de réaliser mes rêves.

À ton âge, ce n'est pas difficile de voir sa vie privée exposée aux yeux de tous ?

Pour moi, il y a des choses qui doivent rester privées et d'autres non. C'est une question d'équité. On peut choisir ce qu'on a envie de partager publiquement et ce qu'on a envie de garder pour soi. À la fin de la journée, on en sait peut-être un peu trop les uns sur les autres, mais le bon côté est que nous sommes capables de ressentir de l'empathie. Je suis très heureuse de la relation que j'ai avec mes fans. Je pense que sans les réseaux sociaux, je ne pourrais pas être aussi proche d'eux, je suis donc reconnaissante pour ça. Mes fans sont tout pour moi.

Propos recueillis par Lola Maroni. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

News
essentielles
sur le
même thème