Norman Thavaud en garde à vue pour viols et corruption de mineurs
Norman Thavaud en garde à vue pour viols et corruption de mineurs
C'est l'un des Youtubeurs français les plus suivis. Selon Libération, Norman Thavaud alias Norman fait des vidéos serait actuellement en garde à vue et interrogé par la brigade de protection des mineurs dans le cadre d'une enquête pour viol et corruption de mineurs.

En 2010, Norman Thavaud lançait sa chaîne Youtube, Norman fait des vidéos. Douze ans plus tard, le vidéaste devenu aussi humoriste et acteur fait partie des Youtubeurs les plus suivis en France. Il est même le 3ème vidéaste le plus populaire sur YouTube, derrière Squeezie et Cyprien. Mais si on en croit une information de Libération, Norman serait désormais interrogé par la justice pour une sombre affaire.

Norman serait en garde à vue

Ce lundi 5 décembre 2022, Norman Thavaud aurait été placé en garde à vue, à la suite d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris, rapporte Libération. Le Youtubeur de 35 ans est interrogé pour "des faits de corruption de mineurs et de viol", précise le site du journal qui ajoutent que plusieurs jeunes femmes l'accuseraient de "faits de nature différente". Une enquête serait en cours depuis plusieurs mois du côté de la brigade de protection des mineurs, afin de recouper les témoignages des différentes victimes supposées.

Six victimes supposées interrogées

Selon le journal, six victimes supposées auraient été interrogées par la police. Parmi elles, on retrouve une certaine Maggie, une fan québécoise qui avait témoigné sur Instagram puis dans une interview, accusant le Youtubeur de l'avoir manipulée pour recevoir des vidéos et photos à caractère sexuel, ainsi que d'avoir exercé une emprise psychologique sur elle en 2020, alors qu'elle avait 16 ans et lui 31 ans. Cette dernière aurait fait le voyage depuis le Canada pour une confrontation, qui serait prévue ce mardi 6 décembre. Libération précise que, parmi les autres témoignages recueillis, "toutes pourraient avoir subi un viol" et deux victimes supposées étaient mineurs au moment des faits.

Dans un tweet, Webedia, groupe propriétaire de PRBK, a annoncé "la mise en suspens de sa collaboration avec le youtubeur Norman Thavaud."

Dans l'attente d'un éventuel jugement, Norman Thavaud reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés.