Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Nadjelika : dépressive, une youtubeuse française veut "disparaître" et inquiète les internautes
Nadjelika : dépressive, une youtubeuse française veut "disparaître" et inquiète les internautes
Problèmes d'anxiété, dépression, pensées suicidaires... La dernière vidéo de Nadjelika, postée ce lundi 2 décembre 2019, a affolé la toile. Dans celle-ci, la youtubeuse parle même du fait qu'elle pourrait "venir à disparaître". De quoi inquiéter ses 547 000 abonnés, qui craignaient qu'elle mette fin à ses jours et ont tenté de lui venir en aide.

C'est une vidéo très inquiétante que la youtubeuse Nadjelika a partagé ce lundi 2 décembre sur sa chaîne Youtube. En larmes, celle qui compte plus de 547 000 abonnés parle de son mal-être, qui dure depuis 10 ans maintenant : "J'ai des problèmes d'anxiété et de dépression. J'ai des pensées suicidaires avec deux tentatives quand j'étais ado", révèle-t-elle, ajoutant "Ne m'en voulez pas si je venais à disparaître".

Nadjelika suicidaire ? Une vidéo inquiète les fans

Un appel à l'aide qui a inquiété ses fans, au point de mettre son nom en Trending Topic sur Twitter : "Nadjelika dans sa dernière vidéo c'est même plus un SOS, c'est clairement une vidéo d'adieu. Alors s'il vous plaît si vous la connaissez faites quelque chose. Parce que là, c'est d'une personne physique dont elle a besoin", écrit une internaute. "Mon Dieu quelqu'un a des nouvelles de #nadjelika ?", demande une autre, pendant que nombreux prient pour elle : "Que Dieu lui vienne en aide dans cette épreuve". Nombreux ont eu peur qu'elle passe à l'acte et mette fin à ses jours comme le youtubeur Etika.

La youtubeuse réagit à cette mobilisation

Heureusement, cet élan de mobilisation aura été constructif : certains ont réussi à alerter les proches de la youtubeuse. Aujourd'hui, elle a remercié ses fans pour leur soutien : "J'ai mis la vidéo en privé et je vais essayer de rentrer la semaine pro à Paris pour voir ma psy en urgence. Merci pour vos messages, je ne peux pas répondre". Si elle est surprise de voir un tel élan sur le web, elle regrette que ses proches aient attendu que cela prenne une telle ampleur pour lui venir en aide : "Personne dans mon entourage, et quand je dis personne c'est personne, n'ignore ma situation. Mais je dois pleurer sur internet pour qu'ils daignent réagir. C'est quoi ça ??? Des heures passées à expliquer comment dépression et anxiété fonctionnent, pour qu'on m'ignore et qu'ensuite on couine qu'on sera toujours là pour moi". Espérons qu'elle aille mieux très rapidement...